CITATION

GT IBMA. 2016. Barbronia weberi. Base d’information sur les invasions biologiques en milieux aquatiques. Groupe de travail national Invasions biologiques en milieux aquatiques. UICN France et Onema.

UGS : Barbonia weberi Catégories : ,

Barbonia weberi

Nom commun : Barbonia weberi
Catégorie : FAUNE
Famille : Hirudinae
Milieu : Eau douce
Origine géographique : Asie du Sud-est
Nom Anglais :
Auteur : Blanchard, 1897
Introduction en France : métropole

MODALITÉS DE GESTION
L’espèce ne fait pas l’objet de mesures de gestion en France actuellement.

MODALITÉS D’INTRODUCTION EN FRANCE ET IMPACTS DOCUMENTÉS
Barbonia weberi est la sangsue la plus commune du continent asiatique, successivement présente depuis le courant des années 1970 en Nouvelle-Zélande, Grande-Bretagne, Autriche et Allemagne, Brésil, États-Unis, probablement via l’aquariophilie (Genoni & Fazzone, 2008). En France, elle est signalée en 2014 sur le Rhône court-circuité, à Péage-de-Roussillon, puis à partir de 2015 sur la retenue (Fruget, 2016). Elle est observée aussi à Bugey en 2015, en particulier à l’aval immédiat du rejet d’eau réchauffée (de 10 à 15 individus à cette station, quelques individus épars aux autres stations), sur des substrats grossiers (galets) (Fruget, 2016), l’espèce étant favorisée par les rejets thermiques (Pavluk et al., 2011).

Elle est prédatrice d’autres invertébrés mais aucune étude n’est disponible sur ses impacts éventuels actuellement.

Répartitions :
En France
En Europe

Contributions :

Date de rédaction : 27/06/2016, version 1

Contacter le Centre de ressources EEE

Pour toute information, n'hésitez pas à nous contacter. Vous reviendrons vers vous le plus rapidement possible. Cordialement, l'équipe de mise en oeuvre du Centre de ressources EEE.

Not readable? Change text. captcha txt
0
X