Celastrus orbiculatus


Noms communs : Célastre orbiculaire, Bourreau des arbres
Catégorie : FLORE
Famille : Celastraceae
Milieu : Milieux anthropisés, buissons et fourrés, lisières de forêt
Origine géographique : Asie
Nom anglais : Asian bittersweet, Staff-vine
Auteur : Thunb.
Introduction en France : -

MODALITÉS DE GESTION
Pas de méthode de gestion connue en Europe. Aux États-Unis, le pâturage ovins et caprins permet de contrôler les sites colonisés ; des coupes ou des tontes répétées, lorsque cela est possible et approprié, peuvent affaiblir les populations et aboutir à leur éradication (CABI, 2019).

MODALITÉS D’INTRODUCTION EN FRANCE ET IMPACTS DOCUMENTÉS
Celastrus orbiculatus est cultivé depuis de nombreuses années comme plante horticole. En Europe, il n'y a aucune preuve d'introductions intentionnelles dans la nature. Néanmoins, l'espèce a été signalée dans huit pays de l'Union Européenne : Autriche, Belgique, République tchèque, Allemagne, Pays-Bas, Pologne, Suède et Royaume-Uni (Beringen et al., 2017).

Il s'agit d'une plante grimpante volubile qui entortille ses tiges autour des branches. L'enroulement de C. orbiculatus autour des jeunes arbres entraîne la inhibition, pouvant aller jusqu'à l'obstruction complète, du transport de la sève de la plante support (Beringen et al., 2017). Aux États-Unis, C. orbiculatus est considéré comme une menace pour la sylviculture feuillue dans les Appalaches (McNab et Meeker, 1987) et il envahit les pâturages abandonnés dans le Connecticut (Fike et Niering, 1999).

Répartitions :
En France
Dans le monde

Contributions :

Date de rédaction : 09/06/2022, version 1



Product Description

Pas de retour d’expérience de gestion disponible actuellement.Quelle est cette plante

GISD
CABI
EPPO

Beringen, R., G.A. van Duinen, L. de Hoop, P.C. de Hullu, J. Matthews, B. Odé, J.L.C.H. van Valkenburg, G. van der Velde & R.S.E.W. Leuven. 2017. Risk assessment of the alien Staff-vine (Celastrus orbiculatus). Department of Environmental Science, Faculty of Science, Institute for Water and Wetland Research, Radboud University, Heyendaalseweg 135, 6525 AJ Nijmegen, The Netherlands.

McNab, W. H., & Meeker, M. 1987. Oriental bittersweet: a growing threat to hardwood silviculture in the Appalachians. Northern Journal of Applied Forestry, 4(4), 174-177.

Fike, J., & Niering, W. A. 1999. Four decades of old field vegetation development and the role of Celastrus orbiculatus in the northeastern United States. Journal of Vegetation Science, 10(4), 483-492.Risk assessment of the alien Staff-vine (Celastrus orbiculatus)Espèce inscrite sur la liste des espèces exotiques envahissantes préoccupantes pour l’Union Européenne, en application du règlement européen  n°1143/2014

CITATION

OFB & UICN France. 2022. Celastrus orbiculatus. Base d’information sur les espèces exotiques envahissantes. Centre de ressources Espèces exotiques envahissantes. UICN France et Office français de la biodiversité.

Celastrus orbiculatus – Centre de ressources
UGS Celastrus orbiculatus Catégories , , , Étiquette

Celastrus orbiculatus

Noms communs : Célastre orbiculaire, Bourreau des arbres
Catégorie : FLORE
Famille : Celastraceae
Milieu : Milieux anthropisés, buissons et fourrés, lisières de forêt
Origine géographique : Asie
Nom anglais : Asian bittersweet, Staff-vine
Auteur : Thunb.
Introduction en France :

MODALITÉS DE GESTION
Pas de méthode de gestion connue en Europe. Aux États-Unis, le pâturage ovins et caprins permet de contrôler les sites colonisés ; des coupes ou des tontes répétées, lorsque cela est possible et approprié, peuvent affaiblir les populations et aboutir à leur éradication (CABI, 2019).

MODALITÉS D’INTRODUCTION EN FRANCE ET IMPACTS DOCUMENTÉS
Celastrus orbiculatus est cultivé depuis de nombreuses années comme plante horticole. En Europe, il n’y a aucune preuve d’introductions intentionnelles dans la nature. Néanmoins, l’espèce a été signalée dans huit pays de l’Union Européenne : Autriche, Belgique, République tchèque, Allemagne, Pays-Bas, Pologne, Suède et Royaume-Uni (Beringen et al., 2017).

Il s’agit d’une plante grimpante volubile qui entortille ses tiges autour des branches. L‘enroulement de C. orbiculatus autour des jeunes arbres entraîne la inhibition, pouvant aller jusqu’à l’obstruction complète, du transport de la sève de la plante support (Beringen et al., 2017). Aux États-Unis, C. orbiculatus est considéré comme une menace pour la sylviculture feuillue dans les Appalaches (McNab et Meeker, 1987) et il envahit les pâturages abandonnés dans le Connecticut (Fike et Niering, 1999).

Répartitions :
En France
Dans le monde

Contributions :

Date de rédaction : 09/06/2022, version 1

Contacter le Centre de ressources EEE

Pour toute information, n'hésitez pas à nous contacter. Vous reviendrons vers vous le plus rapidement possible. Cordialement, l'équipe de mise en oeuvre du Centre de ressources EEE.

Not readable? Change text. captcha txt
X