CITATION

OFB & UICN France. 2020. Cortaderia jubata. Base d’information sur les espèces exotiques envahissantes. Centre de ressources Espèces exotiques envahissantes. UICN France et Office français de la biodiversité.

UGS : Cortaderia jubata Catégories : , , ,

Cortaderia jubata

Nom commun : Herbe de la pampa pourpre
Catégorie : FLORE
Famille : Poaceae
Milieu : Pelouses humides, marais, fossés, berges de cours d’eau
Origine géographique : Amérique du Sud (Argentine, Bolivie, Chili, Équateur et Pérou)
Nom Anglais : Andean pampas grass
Auteur : (Lemoine ex Carrière) Stapf
Introduction en France :

MODALITÉS DE GESTION
L’Herbe de la Pampa pourpre est très similaire à son proche parent Cortaderia selloana et peut prétendre à une gestion similaire.

La fauche ou la coupe des tiges (à la base ou sous les plumeaux) permet d’éviter la dispersion de l’espèce, mais n’empêche pas la production de feuilles ou de tiges l’année suivante. En Bretagne, la gestion de C. selloana consiste en une coupe des pieds à ras, suivie d’un bâchage hermétique. Cette méthode semble plus efficace si elle est mise en place avant l’été, de façon à ce que la bâche chauffée par le soleil entraîne la « cuisson » des racines. La présence d’une banque de graines dans le sol nécessite de poursuivre l’élimination systématique des jeunes plants sur plusieurs années (UICN France, 2015).

L’arrachage des pieds les plus jeunes avant la fructification peut se faire à la pelle manuelle tandis que les pieds plus âgés nécessitent l’utilisation d’un engin de type tractopelle (UICN France, 2015).

Sur l’île de La Réunion, quatre opérations de gestion ont été menées sur C. selloana sur une surface de 2,6 ha. L’arrachage de la plante est réalisé au pic, après coupe des feuilles, en veillant à bien enlever toute la partie racinaire. Les parties racinaires sont laissées à sécher sur place (sans contact avec le sol) ou brûlées sur place lorsque possible (ONF La Réunion, 2017)

 

MODALITÉS D’INTRODUCTION EN FRANCE ET IMPACTS DOCUMENTÉS
Encore absente en France, l’Herbe de la Pampa pourpre a été introduite en Europe comme plante ornementale en raison de ses grandes inflorescences colorées (EPPO, 2019).

En période de floraison, C. jubata peut généralement être distinguée de C. selloana par ses inflorescences, qui s’étendent bien au-dessus du feuillage. Les jeunes inflorescences ont une couleur violette, tandis que chez C. selloana les panicules sont purement blancs ou jaunes (Testoni et Linder, 2017). Une grande plasticité est toutefois présente chez les deux espèces.

En Afrique du Sud, l’Herbe de la Pampa a été plantée pour la réhabilitation des mines, avant qu’on ne réalise qu’il s’agit de deux espèces distinctes (C. jubata et C. selloana). Il est donc fort possible que les deux espèces aient été introduites en même temps. L’espèce a également été recommandée dans d’autres régions du monde comme fourrage, protection contre le vent et stabilisateur de sol (CABI, 2019).

En Australie, C. jubata semble présenter une dynamique d’invasion supérieure à celle de C. selloana (CABI, 2019).

L’Herbe de la Pampa pourpre est une espèce à croissance rapide hautement compétitive, qui absorbe une grande quantité de ressources nutritives. L’accumulation d’une biomasse aérienne et souterraine importante lui permettent également de capter la lumière et l’humidité, au détriment de la flore indigène (GISD, 2006). Son installation conduit souvent à une modification de la structure et de la composition de la végétation. La grande quantité de matériaux qu’elle produit est hautement inflammable et augmente les risques d’incendies.

Cortaderia jubata pourrait également avoir des impacts négatifs sur le tourisme et les activités de loisirs en raison de ses feuilles tranchantes et dentelées qui peuvent blesser les personnes passant à proximité d’un peuplement (Government of South Australia, 2011).

Répartitions :
En France
Dans le monde

Contributions :

Date de rédaction : 25/03/2020, version 1

Contacter le Centre de ressources EEE

Pour toute information, n'hésitez pas à nous contacter. Vous reviendrons vers vous le plus rapidement possible. Cordialement, l'équipe de mise en oeuvre du Centre de ressources EEE.

Not readable? Change text. captcha txt
0
X