Crepis sancta


Nom communs : Crépide de Terre sainte, Crépide de Nîmes, Ptérothèque de Nîmes
Catégorie : FLORE
Famille : Asteraceae
Milieu : Berges des cours d'eau, alluvions, zones d'étiage des rivières, milieux urbanisés
Origine géographique : Méditerranée
Nom Anglais :
Auteur : (Linné) Bornmüller, 1913
Introduction en France : Métropole

MODALITÉS DE GESTION
Pas de méthode de gestion connue actuellement.

MODALITÉS D'INTRODUCTION EN FRANCE ET IMPACTS DOCUMENTÉS
Crepis sancta est une plante bisannuelle ou annuelle très largement répartie en méditerranée et dans les vallées du Rhône et de la Loire. Les mentions disponibles les plus anciennes de l'espèce datent du XVIème siècle (SIFlore).

Pas d'impact documenté actuellement.

Répartitions :
En France
En Europe

Contributions : Christophe Pineau, Cerema Ouest

Date de rédaction : 15/11/2017, version 2



Product Description

Pas de retour d'expérience de gestion disponible actuellement.Tela botanica
INRA
INPN
DAISIE
CABI

Cheptou P.-O., Carrue O., Rouifed S., Cantarel A. 2008. Rapid evolution of seed dispersal in an urban environment in the weed Crepis sancta. PNAS. 105 : 3796–3799, doi: 10.1073/pnas.0708446105
Espèce non réglementée.

CITATION

GT IBMA. 2016. Crepis sancta. Base d’information sur les invasions biologiques en milieux aquatiques. Groupe de travail national Invasions biologiques en milieux aquatiques. UICN France et Onema.

Crepis sancta - Centre de ressources
UGS : Crepis sancta Catégories : ,

Crepis sancta

Nom communs : Crépide de Terre sainte, Crépide de Nîmes, Ptérothèque de Nîmes
Catégorie : FLORE
Famille : Asteraceae
Milieu : Berges des cours d’eau, alluvions, zones d’étiage des rivières, milieux urbanisés
Origine géographique : Méditerranée
Nom Anglais :
Auteur : (Linné) Bornmüller, 1913
Introduction en France : Métropole

MODALITÉS DE GESTION
Pas de méthode de gestion connue actuellement.

MODALITÉS D’INTRODUCTION EN FRANCE ET IMPACTS DOCUMENTÉS
Crepis sancta est une plante bisannuelle ou annuelle très largement répartie en méditerranée et dans les vallées du Rhône et de la Loire. Les mentions disponibles les plus anciennes de l’espèce datent du XVIème siècle (SIFlore).

Pas d’impact documenté actuellement.

Répartitions :
En France
En Europe

Contributions : Christophe Pineau, Cerema Ouest

Date de rédaction : 15/11/2017, version 2

Contacter le Centre de ressources EEE

Pour toute information, n'hésitez pas à nous contacter. Vous reviendrons vers vous le plus rapidement possible. Cordialement, l'équipe de mise en oeuvre du Centre de ressources EEE.

Not readable? Change text. captcha txt
Impatiens parviflora - André Karwath
X