CITATION

GT IBMA. 2016. Erigeron bonariensis. Base d’information sur les invasions biologiques en milieux aquatiques. Groupe de travail national Invasions biologiques en milieux aquatiques. UICN France et Onema.

UGS : Erigeron bonariensis Catégories : ,

Erigeron bonariensis

Noms communs : Erigéron crépu, Vergerette de Buenos Aires, Érigeron crispé
Catégorie : FLORE
Famille : Asteraceae
Milieu: Berges de cours d’eau, sables des rivières, zones anthropisées
Origine géographique : Amérique tropicale et subtropicale
Nom Anglais : Argentine fleabane, Hairy fleabane
Auteur : Linné, 1753
Introduction en France : Métropole et outre-mer

MODALITÉS DE GESTION
La fauche combinée à de l’arrachage sont les deux méthodes de gestion les plus pratiquées. Elles doivent être répétées très régulièrement et pendant plusieurs années. La fauche doit être réalisée avant la floraison. Les petites stations peuvent être arrachées lors d’interventions répétées toutes les 3-4 semaines, de mai à octobre (AGIN, 2014).

MODALITÉS D’INTRODUCTION EN FRANCE ET IMPACTS DOCUMENTES
Les vergerettes ont été introduites en Europe au XVIème siècle, sans doute de façon involontaire, par des graines dans le coton importé d’Amérique.

Comme pour les autres espèces de Vergerettes, l’impact sur les milieux naturels de la Vergerette de Buenos Aires est modéré, cette plante étant cantonnée aux zones perturbées par les activités humaines. Dans les cultures, elle semble moins compétitive que les Vergerette du Canada et de Sumatra (Fried, 2012).

Répartitions :
En France
En Europe

Contributions : Christophe Pineau, Cerema Ouest

Date de rédaction : 15/11/2017, version 2

Contacter le Centre de ressources EEE

Pour toute information, n'hésitez pas à nous contacter. Vous reviendrons vers vous le plus rapidement possible. Cordialement, l'équipe de mise en oeuvre du Centre de ressources EEE.

Not readable? Change text. captcha txt
0
Ambrosia artemisiifolia - Inra-Observatoire des ambroisiesBerteroa_incana AnRo0002
X