Ficopomatus enigmaticus


Noms communs : Mercierelle
Catégorie : FAUNE
Famille : Serpulidae
Milieu : Eaux salées à saumâtres de faible courant
Origine géographique : Australie, océan Indien, Pacifique ouest (?)
Nom anglais : tubeworm
Auteur : Fauvel, 1923
Introduction en France : Métropole

MODALITÉS DE GESTION
De nombreuses techniques ont été proposées pour tenter de gérer cette espèce : courant d'eau douce, grattage, traitement antifouling, … (Müller et Breton, 2021). La désoxygénation des réservoirs d'eau de ballast à l'aide d'azote gazeux peut s'avérer efficace pour réduire les introductions de Ficopomatus enigmamaticus, et une étude a révélé que ce traitement détruirait 80 % de ses larves (Tamburri, 2001). Comme pour la plupart des espèces marines envahissantes, la prévention de l'établissement reste toutefois le meilleur moyen de gestion de F. enigmamaticus.

MODALITÉS D’INTRODUCTION EN FRANCE ET IMPACTS DOCUMENTÉS
En Europe, l'espèce est répertoriée du sud des Pays-Bas à la mer Noire, en passant par la mer Méditerranée et la mer Caspienne (Camus et al., 2000 ; Dewarumez et al., 2011).

Ficopomatus enigmaticus est une espèce dite « ingénieur » qui modifie le fonctionnement des écosystèmes en fabriquant un nouvel habitat (Goulletquer, 2016). De plus, il s’agit d’une espèce « fouling » qui peut encroûter la coque et les hélices des navires, les ouvrages portuaires, réduire la largeur des canaux, obstruer des canalisations et même bloquer des écluses, voire agir sur l’aspect esthétique de certaines lagune (Camus et al., 2000).

Répartitions :
En France
Dans le monde

Contributions :  Cette fiche a été réalisée en collaboration avec l’UMS PatriNat dans le cadre de la Directive-cadre Stratégie pour le milieu marin – Anne Lizé, relecture par Cécile Massé (UMS PatriNat)

Date de rédaction : 16/03/2021, version 1



Product Description

Pas de retour d’expérience de gestion disponible actuellementDORIS

INPN
CABI
WoRMS
Annelida.net
ISSG

MÜLLER Yves, BRETON Gérard in : DORIS, 21/01/2021 : Ficopomatus enigmaticus (Fauvel, 1923), https://doris.ffessm.fr/ref/specie/2681

Camus P., Compère C., Blanchet A., Dimeet J., Hamon D., Lacotte N., Peleau M., Lassalle E. 2000. Ficopomatus enigmaticus : écologie, répartition en France et Bretagne, nuisances et moyens de lutte sur le site atelier du port de Vannes. p. 50.

Dewarumez J.-M., Gevaert F., Massé C., Foveau A., Desroy N., Grulois D. 2011. Les espèces marines animales et végétales introduites dans le bassin Artois-Picardie. UMR CNRS 8187 LOG et Agence de l’Eau Artois-Picardie. p. 140.

Goulletquer P. 2016. Guide des organismes exotiques marins. Belin. p. 303.

Tamburri, M.N., Wasson, K. and Matsuda, M. 2001. Ballast water deoxygenation can prevent species introductions while reducing ship corrosion. In Abstracts: Second International Conference on Marine Bioinvasions, March 9-11, 2001. New Orleans, LAEspèce non réglementée.

CITATION

OFB & UICN France. 2021. Ficopomatus enigmaticus. Base d’information sur les espèces exotiques envahissantes. Centre de ressources Espèces exotiques envahissantes. UICN France et Office français de la biodiversité.

Ficopomatus enigmaticus – Centre de ressources

Ressources

Pas de retour d’expérience de gestion disponible actuellement

MÜLLER Yves, BRETON Gérard in : DORIS, 21/01/2021 : Ficopomatus enigmaticus (Fauvel, 1923), https://doris.ffessm.fr/ref/specie/2681

Camus P., Compère C., Blanchet A., Dimeet J., Hamon D., Lacotte N., Peleau M., Lassalle E. 2000. Ficopomatus enigmaticus : écologie, répartition en France et Bretagne, nuisances et moyens de lutte sur le site atelier du port de Vannes. p. 50.

Dewarumez J.-M., Gevaert F., Massé C., Foveau A., Desroy N., Grulois D. 2011. Les espèces marines animales et végétales introduites dans le bassin Artois-Picardie. UMR CNRS 8187 LOG et Agence de l’Eau Artois-Picardie. p. 140.

Goulletquer P. 2016. Guide des organismes exotiques marins. Belin. p. 303.

Tamburri, M.N., Wasson, K. and Matsuda, M. 2001. Ballast water deoxygenation can prevent species introductions while reducing ship corrosion. In Abstracts: Second International Conference on Marine Bioinvasions, March 9-11, 2001. New Orleans, LA

Espèce non réglementée.

CITATION

OFB & UICN France. 2021. Ficopomatus enigmaticus. Base d’information sur les espèces exotiques envahissantes. Centre de ressources Espèces exotiques envahissantes. UICN France et Office français de la biodiversité.

UGS Ficopomatus enigmaticus Catégories , , , Étiquettes ,

Ficopomatus enigmaticus

Noms communs : Mercierelle
Catégorie : FAUNE
Famille : Serpulidae
Milieu : Eaux salées à saumâtres de faible courant
Origine géographique : Australie, océan Indien, Pacifique ouest (?)
Nom anglais : tubeworm
Auteur : Fauvel, 1923
Introduction en France : Métropole

MODALITÉS DE GESTION
De nombreuses techniques ont été proposées pour tenter de gérer cette espèce : courant d’eau douce, grattage, traitement antifouling, … (Müller et Breton, 2021). La désoxygénation des réservoirs d’eau de ballast à l’aide d’azote gazeux peut s’avérer efficace pour réduire les introductions de Ficopomatus enigmamaticus, et une étude a révélé que ce traitement détruirait 80 % de ses larves (Tamburri, 2001). Comme pour la plupart des espèces marines envahissantes, la prévention de l’établissement reste toutefois le meilleur moyen de gestion de F. enigmamaticus.

MODALITÉS D’INTRODUCTION EN FRANCE ET IMPACTS DOCUMENTÉS
En Europe, l’espèce est répertoriée du sud des Pays-Bas à la mer Noire, en passant par la mer Méditerranée et la mer Caspienne (Camus et al., 2000 ; Dewarumez et al., 2011).

Ficopomatus enigmaticus est une espèce dite « ingénieur » qui modifie le fonctionnement des écosystèmes en fabriquant un nouvel habitat (Goulletquer, 2016). De plus, il s’agit d’une espèce « fouling » qui peut encroûter la coque et les hélices des navires, les ouvrages portuaires, réduire la largeur des canaux, obstruer des canalisations et même bloquer des écluses, voire agir sur l’aspect esthétique de certaines lagune (Camus et al., 2000).

Répartitions :
En France
Dans le monde

Contributions :  Cette fiche a été réalisée en collaboration avec l’UMS PatriNat dans le cadre de la Directive-cadre Stratégie pour le milieu marin – Anne Lizé, relecture par Cécile Massé (UMS PatriNat)

Date de rédaction : 16/03/2021, version 1

Contacter le Centre de ressources EEE

Pour toute information, n'hésitez pas à nous contacter. Vous reviendrons vers vous le plus rapidement possible. Cordialement, l'équipe de mise en oeuvre du Centre de ressources EEE.

Not readable? Change text. captcha txt
X