Gambusia affinis


Nom commun : Gambusie
Catégories : FAUNE
Famille : Poeciliidae
Milieu : Eau douce
Origine géographique : Sud-Est des États-Unis
Nom Anglais : Western mosquitofish
Auteur : Baird & Girard, 1853
Introduction en France : -

MODALITÉS DE GESTION
Absente en France (sauf en Polynésie français où G. affinis est considérée comme introduite non établie), l'espèce ne fait l’objet d’aucune mesure de gestion actuellement.

MODALITÉS D’INTRODUCTION EN FRANCE ET IMPACTS DOCUMENTÉS
Les gambusie (G. holbrooki et G. affinis) ont été introduites dans de nombreuses régions du globe pour réguler les populations de moustiques anophèles, vecteurs des agents parasitaires du paludisme (Pascal et al., 2006). Il est probable que les deux espèces auraient été introduites entre 1920 et 1930 en Corse puis en France continentale. Contrairement à G. holbrooki qui est bien présent sur le territoire, la présence de G. affinis est incertaine.

La seule population confirmée de G. affinis dans l'Union européenne se trouve dans un étang près de Naples (Italie) (Carella et al., 2013)

L'utilisation des gambusies pour la régulation des larves de moustiques est peu recommandée (Haas et al., 2003). Notamment raison de leur comportement agressif et prédateur, qui affecte négativement les populations de petits poissons par la prédation et la compétition (Myers 1967; Courtenay et Meffe 1989), et peut même profiter aux moustiques en diminuant la pression concurrentielle et la pression de prédation des invertébrés prédateurs (Blaustein et Karban 1990).

Répartitions :
En France
Dans le monde

Contributions : Nicolas Poulet, OFB

Date de rédaction : 06/07/2020, version 1



Product Description

Pas de retour d’expérience de gestion disponible actuellement.FISHBASE
USGS

INPN
GISD
CABI

Keith P., Persat H., Feunteun E. et Alladri J. (coord). 2011. Les poissons d’eau douce de France. Biotope, Mèze, Muséum national d’histoire naturelle, Paris (collection Inventaires et biodiversité), 552 pp.

Pascal, M., Lorvelec, O., Vigne, J.D. (2006). Invasions biologiques et extinctions : 11 000 ans d’ histoire des vertébrés en France. Versailles, FRA : Editions Quae, 352 pp.

Carella, F., Uliano, E., Esposito, L., Agnisola, C. & De Vico, G., 2013. Presence of Gambusia affinis (Baird & Girard, 1853) in a freshwater ecosystem of Campania region (Italy). In VIII Simposium Internacional de Fauna Salvaje (pp. 97–97). Ediccion WAVES.

Myers, G.S. 1967. Gambusia, the fish destroyer. Australian Zoology 13(2):102.

Courtenay Jr, W. R., & Meffe, G. K. (1989). Small fishes in strange places: a review of introduced poeciliids. Ecology and evolution of livebearing fishes (Poeciliidae)., 319-331.

Blaustein, L., and R. Karban. 1990. Indirect effects of the mosquitofish Gambusia affinis on the mosquito Culex tarsalis. Limnology and Oceanography 35(3):767-771.Espèce inscrite sur la liste des Espèces envahissantes en Province Nord de Nouvelle-Calédonie : Article 261-1 et de Lutte contre les espèces exotiques envahissantes en Province Sud de Nouvelle-Calédonie : Article 250-2 IV (espèces animales)

CITATION

OFB & UICN France. 2020. Gambusia affinis. Base d’information sur les espèces exotiques envahissantes. Centre de ressources Espèces exotiques envahissantes. UICN France et Office français de la biodiversité.

Gambusia affinis – Centre de ressources

Ressources

Pas de retour d’expérience de gestion disponible actuellement.

CITATION

OFB & UICN France. 2020. Gambusia affinis. Base d’information sur les espèces exotiques envahissantes. Centre de ressources Espèces exotiques envahissantes. UICN France et Office français de la biodiversité.

UGS Gambusia affinis Catégories , Étiquettes ,

Gambusia affinis

Nom commun : Gambusie
Catégories : FAUNE
Famille : Poeciliidae
Milieu : Eau douce
Origine géographique : Sud-Est des États-Unis
Nom Anglais : Western mosquitofish
Auteur : Baird & Girard, 1853
Introduction en France :

MODALITÉS DE GESTION
Absente en France (sauf en Polynésie français où G. affinis est considérée comme introduite non établie), l’espèce ne fait l’objet d’aucune mesure de gestion actuellement.

MODALITÉS D’INTRODUCTION EN FRANCE ET IMPACTS DOCUMENTÉS
Les gambusie (G. holbrooki et G. affinis) ont été introduites dans de nombreuses régions du globe pour réguler les populations de moustiques anophèles, vecteurs des agents parasitaires du paludisme (Pascal et al., 2006). Il est probable que les deux espèces auraient été introduites entre 1920 et 1930 en Corse puis en France continentale. Contrairement à G. holbrooki qui est bien présent sur le territoire, la présence de G. affinis est incertaine.

La seule population confirmée de G. affinis dans l’Union européenne se trouve dans un étang près de Naples (Italie) (Carella et al., 2013)

L’utilisation des gambusies pour la régulation des larves de moustiques est peu recommandée (Haas et al., 2003). Notamment raison de leur comportement agressif et prédateur, qui affecte négativement les populations de petits poissons par la prédation et la compétition (Myers 1967; Courtenay et Meffe 1989), et peut même profiter aux moustiques en diminuant la pression concurrentielle et la pression de prédation des invertébrés prédateurs (Blaustein et Karban 1990).

Répartitions :
En France
Dans le monde

Contributions : Nicolas Poulet, OFB

Date de rédaction : 06/07/2020, version 1

Contacter le Centre de ressources EEE

Pour toute information, n'hésitez pas à nous contacter. Vous reviendrons vers vous le plus rapidement possible. Cordialement, l'équipe de mise en oeuvre du Centre de ressources EEE.

Not readable? Change text. captcha txt
X