Manayunkia caspica


Nom commun : Manayunkia caspica
Catégorie : FAUNE
Famille : Sabellidae
Milieu : Eau douce
Origine géographique : Ponto-Caspien
Nom Anglais :
Auteur : Annenkova, 1928
Introduction en France : métropole

MODALITÉS DE GESTION
L'espèce ne fait pas l'objet de mesures de gestion particulières.

MODALITÉS D’INTRODUCTION EN FRANCE ET IMPACTS DOCUMENTÉS
En France, l'espèce a été découverte pour la première fois en 2014, dans le cadre des études menées sur l’aménagement hydroélectrique de Péage-de-Roussillon et aux environs du centre nucléaire de production d’électricité de Saint-Alban situé à une cinquantaine de kilomètres en aval de Lyon (Fruget et Beisel, 2016).

Comme beaucoup de Polychètes, l’espèce affectionne les substrats limoneux. Elle est caractéristique du potamon et supporte les milieux saumâtres (Jakovcev-Todorovic et al., 2006). Ces derniers auteurs signalent la rareté de la littérature concernant cette espèce.

L'espèce se différencie d’Hypania invalida, avec laquelle elle vit en sympatrie dans le cours aval du Danube, par la couronne de tentacules très importante chez Manayunkia alors qu’Hypania ne présente qu’une trompe avec quelques branchies (Fruget et Beisel, 2016).

Aucun impact documenté actuellement.

Répartitions :
En France
En Europe

Contributions :

Date de rédaction : 02/08/2017, version 1



Product Description

Pas de retour d'expérience de gestion disponible actuellement.IBMA

Fruget JF et Beisel JN. 2016. Quatre nouvelles espèces d'invertébrés découvertes sur le Rhône. Lettre d'information du GT IBMA, numéro 12, juin 2016. UICN France et Onema. 6 pp.

Jakovcev-Todorovic D., Dikanovic V., Milosevic S. & Cakic P., 2006. Discovery of Polychaete species Manayunkia caspia (Annenkova, 1929) in the Serbian sector of the Danube. Arch. Biol. Sci., Belgrade, 58 (4), 35-36.

Espèce non réglementée.

CITATION

GT IBMA. 2017. Manayunkia caspica. Base d’information sur les invasions biologiques en milieux aquatiques. Groupe de travail national Invasions biologiques en milieux aquatiques. UICN France et Agence française pour la biodiversité.

Manayunkia caspica - Centre de ressources

CITATION

GT IBMA. 2017. Manayunkia caspica. Base d’information sur les invasions biologiques en milieux aquatiques. Groupe de travail national Invasions biologiques en milieux aquatiques. UICN France et Agence française pour la biodiversité.

UGS : Manayunkia caspica Catégories : ,

Manayunkia caspica

Nom commun : Manayunkia caspica
Catégorie : FAUNE
Famille : Sabellidae
Milieu : Eau douce
Origine géographique : Ponto-Caspien
Nom Anglais :
Auteur : Annenkova, 1928
Introduction en France : métropole

MODALITÉS DE GESTION
L’espèce ne fait pas l’objet de mesures de gestion particulières.

MODALITÉS D’INTRODUCTION EN FRANCE ET IMPACTS DOCUMENTÉS
En France, l’espèce a été découverte pour la première fois en 2014, dans le cadre des études menées sur l’aménagement hydroélectrique de Péage-de-Roussillon et aux environs du centre nucléaire de production d’électricité de Saint-Alban situé à une cinquantaine de kilomètres en aval de Lyon (Fruget et Beisel, 2016).

Comme beaucoup de Polychètes, l’espèce affectionne les substrats limoneux. Elle est caractéristique du potamon et supporte les milieux saumâtres (Jakovcev-Todorovic et al., 2006). Ces derniers auteurs signalent la rareté de la littérature concernant cette espèce.

L’espèce se différencie d’Hypania invalida, avec laquelle elle vit en sympatrie dans le cours aval du Danube, par la couronne de tentacules très importante chez Manayunkia alors qu’Hypania ne présente qu’une trompe avec quelques branchies (Fruget et Beisel, 2016).

Aucun impact documenté actuellement.

Répartitions :
En France
En Europe

Contributions :

Date de rédaction : 02/08/2017, version 1

Contacter le Centre de ressources EEE

Pour toute information, n'hésitez pas à nous contacter. Vous reviendrons vers vous le plus rapidement possible. Cordialement, l'équipe de mise en oeuvre du Centre de ressources EEE.

Not readable? Change text. captcha txt
X