Ressources

Pas de retour d’expérience de gestion disponible actuellement.

Classée comme danger sanitaire de 1ere catégorie, l’espèce fait l’objet d’un arrêté ministériel rendant obligatoire la lutte sur tout le territoire national (arrêté du 21 juillet 2010).

CITATION

UICN France et AFB. 2019. Rhynchophorus ferrugineus. Base d’information sur les espèces introduites et leur gestion. Centre de ressources Espèces exotiques envahissantes.

UGS : Rhynchophorus ferrugineus Catégories : ,

Rhynchophorus ferrugineus

Nom commun : Charançon rouge des palmiers
Catégorie : FAUNE
Famille : Dryophtoridae
Milieu : terrestre
Origine géographique : Asie
Nom Anglais : Red palm weevil
Auteur : Olivier, 1791
Introduction en France : métropole

MODALITÉS DE GESTION
La gestion de l’espèce repose sur la surveillance et la détection précoce de sa présence, l’éradication des populations détectées et les traitements préventifs pour éviter sa dissémination (voir les disposition de l’arrêté du 21 juillet 2010).

Plus d’information sur la lutte en région sur les sites des Fredon : Fredon Corse, Fredon Occitanie, Fredon PACA.

MODALITÉS D’INTRODUCTION EN FRANCE ET IMPACTS DOCUMENTÉS
L’espèce est observée depuis octobre 2006 dans le Var et à Porto-Vecchio (Corse). Elle a depuis étendu son aire de répartition à la région PACA, l’Occitanie et la côte ouest de la Corse. Elle a également été détectée dans le Morbihan en 2013.

Ravageur des palmiers, cet insecte cause des dégâts particulièrement importants (perte des palmes et mort de l’individu après pourrissement du stipe). Les premiers signes n’apparaissent que bien après le début de l’infestation. Son hôte préféré est Phoenix canariensis mais d’autres espèces sont également touchées.

Répartitions :
En France
En Europe

Contributions :

Date de rédaction : 15/07/2019, version 1.

Contacter le Centre de ressources EEE

Pour toute information, n'hésitez pas à nous contacter. Vous reviendrons vers vous le plus rapidement possible. Cordialement, l'équipe de mise en oeuvre du Centre de ressources EEE.

Not readable? Change text. captcha txt
0
Cydalima perspectalis Pyrale du buis - (c) Ben Sale - Centre de ressources EEE
X