Ressources

Pas de retour d’expérience de gestion disponible actuellement

Otero M., Cebrian E., Francour P., Galil B., Savini D. 2013. Surveillance des espèces envahissantes marines dans les aires marines protégées (AMP) méditerranéennes : guide pratique et stratégique à l’attention des gestionnaires. UICN. p. 136.

Goulletquer P. 2016. Guide des organismes exotiques marins. Belin, p. 303.

Sala E. et al., 2011. Alien Marine Fishes Deplete AlgalBiomass in the Eastern Mediterranean. PLoS ONE 6(2):e17356. doi:10.1371/journal.pone.0017356.

Bariche M., 2006. Diet of the Lessepsian fishes, Siganusrivulatus and S. luridus (Siganidae) in the eastern Mediterranean: A bibliographic analysis. Cybium 30: 41–4

Bariche M., Letourneur Y., Harmelin-Vivien M. 2004. Temporal fluctuations and settlement patterns of native and Lessepsian herbivorous fishes on the Lebanese coast (eastern Mediterranean). Environmental Biology of Fishes 70: 81–90.

Sala E., Kizilkaya Z., Yildirim D., Ballesteros E. 2011. Alien Marine Fishes Deplete Algal Biomass in the Eastern Mediterranean. PLoS ONE 6(2): e17356.

Şekercioğlu Ç.H., Anderson S., Akçay E., Bilgin R., Can Ö.E., Semiz G., Tavşanoğlu Ç., Yokeş M.B., Soyumert A., İpekdal K., Sağlam İ.K., Yücel M., Dalfes H.N. 2011. Turkey’s globally important biodiversity in crisis. Biological Conservation 144: 2752–2769.

Azzuro E., Maynou F., Belmaker J., Golani D., Crooks J.A. 2016. Lag times in Lessepsian fish invasion. Biological Invasions 18: 2761–2772.

Bentur Y., Spanier E. 2006. Ciguatoxin-like substances in edible fish on the eastern Mediterranean. Clinical Toxicology 45: 695–700.

Bonhomme F., Baranes A., Golani D., Harmelin-Vivien M. 2003. Lack of mitochondrial differentiation between Red sea and Mediterranean populations of the Lessepsian rabbitfish, Siganus rivulatus (Perciformes: Siganidae). Scientia Marina 67: 215-217.

Espèce non réglementée.

CITATION

OFB & UICN France. 2021. Siganus rivulatus. Base d’information sur les espèces exotiques envahissantes. Centre de ressources Espèces exotiques envahissantes. UICN France et Office français de la biodiversité.

UGS : Siganus rivulatus Catégories : , Étiquette :

Siganus rivulatus

Noms communs : Poisson-lapin à ventre strié, Sigan marbré
Catégorie : FAUNE
Famille : Siganidae
Milieu : Fonds sableux ou rocheux, et herbiers
Origine géographique : Mer Rouge et du golfe d’Aden
Nom anglais : Marble spinefoot
Auteur : Forsskål & Niebuhr, 1775
Introduction en France : Métropole

MODALITÉS DE GESTION
L’espèce ne fait pas l’objet de mesures de gestion particulières.

MODALITÉS D’INTRODUCTION EN FRANCE ET IMPACTS DOCUMENTÉS
Siganus rivulatus est l’une des deux espèces de poisson-lapin présentes en méditerranée (Otero et al., 2013). En France, des spécimens ont été observés à Ajaccio en 2010 (Otero et al., 2013 ; Corse Matin, 2010). L’absence de différentiation génétique entre les populations de la mer Rouge et celles de la mer Méditerranée indique que la population méditerranéenne est issue d’un phénomène d’immigration continue, et non de quelques individus uniquement (Bonhomme et al., 2003).

Siganus rivulatus fait partie de la liste noire des espèces envahissantes en milieu marin (UICN) dans son aire d’introduction en mer Méditerranée (Otero et al., 2013). Comme S. luridus, ce poisson-lapin broute intensivement les algues, entraînant une forte diminution des formations algales, et dégradent les habitats (Bariche et al., 2004 ; Sala et al., 2011 ; Şekercioğlu et al., 2011). Cela peut même aboutir à des sols sous-marins stériles, composés uniquement de rochers nus et d’algues corallines encroûtantes localisées (Otero et al., 2013). Une compétition pour les ressources alimentaires avec les espèces autochtones de poissons herbivores est également à craindre.

Les épines de S. rivulatus sont venimeuses. Leurs piqûres sont douloureuses, mais non mortelles. Sa consommation seraient responsable de cas d’empoisonnement en Israël, après la consommation de spécimens pêchés en eaux polluées (Bentur et Spanier, 2006).

Répartitions :
En France
Dans le monde

Contributions :  Cette fiche a été réalisée en collaboration avec l’UMS PatriNat dans le cadre de la Directive-cadre Stratégie pour le milieu marin – Anne Lizé, relecture par Cécile Massé (UMS PatriNat)

Date de rédaction : 25/03/2021, version 1

Contacter le Centre de ressources EEE

Pour toute information, n'hésitez pas à nous contacter. Vous reviendrons vers vous le plus rapidement possible. Cordialement, l'équipe de mise en oeuvre du Centre de ressources EEE.

Not readable? Change text. captcha txt
0
X