Ressources

Pas de retour d’expérience de gestion disponible actuellement

EEE Grand Est

Matthews, J., Beringen, R., Huijbregts, M. A. J., Van der Mheen, H. J., Odé, B., Trindade, L., … & Leuven, R. S. E. W. 2015. Horizon scanning and environmental risk analyses of non-native biomass crops in the Netherlands. Department of Environmental Science, Faculty of Science, Institute for Water and Wetland Research, Radboud University Nijmegen.

Nicaud, W. 2020. Synthèse des connaissances biologiques et écologiques de la silphie perfoliée et appréhension du risque d’invasibilité de l’espèce dans ses contextes d’implantation dans le bassin Rhin-Meuse. Université de Lorraine Master Gestion de l’Environnement Spécialité Ecotoxicologie.

Espèce non réglementée.

CITATION

OFB & UICN France. 2021. Silphium perfoliatum. Base d’information sur les espèces exotiques envahissantes. Centre de ressources Espèces exotiques envahissantes. UICN France et Office français de la biodiversité.

UGS Silphium perfoliatum Catégories , Étiquettes ,

Silphium perfoliatum

Noms communs : Silphie perfoliée
Catégorie : FLORE
Famille : Asteraceae
Milieu : Prairies, zones humides et boisements ; bordures de routes et de champs
Origine géographique : Amérique du Nord
Nom anglais : Cup-plant
Auteur : Linné, 1759
Introduction en France : Métropole

MODALITÉS DE GESTION
L’espèce ne fait pas l’objet de mesures de gestion particulières en France.

MODALITÉS D’INTRODUCTION EN FRANCE ET IMPACTS DOCUMENTÉS
La Silphie perfoliée a été introduite en Europe en tant qu’espèce ornementale et plus récemment en tant que culture énergétique.

A l’heure actuelle, la connaissance du risque invasif de la silphie sur le territoire européen n’est pas complète. Dans son territoire d’origine, en Nouvelle Angleterre (USA), Silphium perfoliatum est inscrite sur la liste des espèces présentant un risque élevé de propagation (Matthews et al., 2015). En Europe, les impacts sur la biodiversité sont peu connus mais sa capacité à coloniser des milieux naturels humides est démontrée, bien qu’elle ne semble pas se maintenir sur le long terme en dehors des zones de culture et ne forme que quelques populations isolées (Fried, commm. pers.). Le Bayreuth Center of Ecology and Environmental Research (BayCEER) mène depuis 2018, une thèse sur le risque invasif de S. perfoliatum pour apporter un éclairage sur les comportements de dispersion et de reproduction de la culture.

Répartitions :
En France
Dans le monde

Contributions :  Guillaume Fried, Anses

Date de rédaction : 04/06/2021, version 1

Contacter le Centre de ressources EEE

Pour toute information, n'hésitez pas à nous contacter. Vous reviendrons vers vous le plus rapidement possible. Cordialement, l'équipe de mise en oeuvre du Centre de ressources EEE.

Not readable? Change text. captcha txt
0
X