Ressources

Pas de retour d’expérience de gestion disponible actuellement

Goulletquer P. 2016. Guide des organismes exotiques marins. Belin. p. 303.

Bachelet G., Cazaux C., Gantes H., Labourg P.J. 1980. Contribution a l’étude de la faune marine de la région d’Arcachon. Bulletin du Centre d’Etude et de Recherche Scientifique de Biarritz 13: 45– 64.

Breton G., Dupont W. 1978. Styela clava Herdman, ascidia nouvelle pour les côtes de la baie de Seine, abondé dans le port du Havre. Bulletin Trimestriel de la Société Géologique de Normandie et des Amis du Muséum du Havre 65: 51.

Coughlan J. 1969. The leathery sea squirt – a new ascidian from Milford Haven. Nature in Wales 11: 192-193.

Davis M.H., Davis M.E. 2008. First record of Styela clava (Tunicata, Ascidiacea) in the Mediterranean region. Aquatic Invasions 3: 125–132.

Davis M.H., Lützen J., Davis M.E. 2007. The spread of Styela clava Herdman, 1882 (Tunicata, Ascidiacea) in European waters. Aquatic Invasions 2: 378–390.

Davoult D., Dewarumez J.‐M., Glacon R. 1993. Nouvelles signalisations d’espèces macrobenthiques sur les côtes francaises de la Manche orientale et de la Mer du Nord. IV. Groupes divers. Cahiers de Biologie Marine 34: 55– 64.

Monniot C. 1970. Sur quatre ascidies rares ou mal connues des côtes de la Manche. Cahiers de Biologie Marine 11: 145–152.

Morris R.H., Abbott D.P., Haderlie E.C. 1980. Intertidal Invertebrates of California. Stanford, California, Stanford University Press, pp. 690.

Espèce non réglementée.

CITATION

OFB & UICN France. 2021. Styela clava. Base d’information sur les espèces exotiques envahissantes. Centre de ressources Espèces exotiques envahissantes. UICN France et Office français de la biodiversité.

UGS : Styela clava Catégories : , Étiquette :

Styela clava

Noms communs : Ascidie plissée
Catégorie : FAUNE
Famille : Styelidae
Milieu : Rochers et infrastructures artificielles des zones côtières assez abritées
Origine géographique : Pacifique Nord-Ouest (Japon et Russie)
Nom anglais : Asian tunicate
Auteur : Herdman, 1881
Introduction en France : Métropole

MODALITÉS DE GESTION
L’espèce ne fait pas l’objet de mesures de gestion particulières.

MODALITÉS D’INTRODUCTION EN FRANCE ET IMPACTS DOCUMENTÉS
En France, la première population isolée de S. clava a été observée 1963 à Dieppe (Seine-Maritime) (Monniot, 1970). En 1968, elle est observée pour la première fois au Havre (Seine-Maritime) (Coughlan, 1969 ; Breton et Dupont, 1978).
Aujourd’hui, cette ascidie est présente dans toutes les eaux marines tempérées incluant les côtes ouest et est des États-Unis, le Royaume Uni, l’Europe, l’Asie et l’Australie.

C’est un organisme « fouling » qui colonise les ancres, les coques des navires, les équipements de pêche ainsi que les autres infrastructures artificielles humaines. Au Canada, S. clava cause des pertes de production de moules en colonisant de manière dense les cordes de cultures. Bien que cette ascidie soit aussi présente sur les cordes de culture d’huîtres de l’étang de Thau (Occitanie), celle-ci ne semble pas représenter une menace sérieuse (Davis et al., 2007). Au Japon, l’espèce entrainerait l’apparition d’asthme chez les travailleurs qui ouvrent les huîtres, car ces derniers inhaleraient des particules fines de S. clava (Morris et al., 1980).

Répartitions :
En France
Dans le monde

Contributions :  Cette fiche a été réalisée en collaboration avec l’UMS PatriNat dans le cadre de la Directive-cadre Stratégie pour le milieu marin – Anne Lizé, relecture par Cécile Massé (UMS PatriNat)

Date de rédaction : 18/03/2021, version 1

Contacter le Centre de ressources EEE

Pour toute information, n'hésitez pas à nous contacter. Vous reviendrons vers vous le plus rapidement possible. Cordialement, l'équipe de mise en oeuvre du Centre de ressources EEE.

Not readable? Change text. captcha txt
0
X