Umbra pygmaea


Nom commun : Umbre pygmée, poisson chien
Catégorie : FAUNE
Famille : Umbridae
Milieu : Eau douce
Origine géographique : Amérique du Nord
Nom Anglais : Eastern mudminnow
Auteur : De Kay, 1842
Introduction en France : métropole

MODALITÉS DE GESTION
L’espèce ne fait pas l’objet de mesures de gestion particulières en France. La vidange des plans d'eau et la capture des individus au filet semble constituer une mesure de gestion envisageable dans les milieux aquatiques clos (CABI, 2016).

MODALITÉS D’INTRODUCTION EN FRANCE ET IMPACTS DOCUMENTÉS
Originaire du centre et de l'est des États-Unis, l'Umbre pygmée a été introduit dans un étang de l'Allier en 1913. Il est également signalé dans la Marne et en Argonne en 1970. Les individus observés en Marne seraient en lien avec l'acclimatation de l'espèce réalisé en Belgique : les pisciculteurs belges auraient ensuite disséminé celles-ci dans les étangs qu'ils géraient dans la Marne (Keith et al., 2011 ; Pascal et al., 2006).

Les impacts de l'Umbre pygmée sont peu documentés. L'espèce exerce cependant une prédation importante sur les œufs d'amphibiens (Vooren, 1971).

Répartitions :
En France
En Europe

Contributions :

Date de rédaction : 27/09/2016, version 1



Product Description

Pas de retour d'expériences de gestion disponible actuellement.FISHBASE

INPN
DAISIE
CABI

Vooren C, 1971. Ecological aspects of the introduction of fish species into natural habitats in Europe, with special reference to the Netherlands. J. Fish Biol, 4:565-583.

Keith P., Persat H., Feunteun E. et Alladri J. (coord). 2011. Les poissons d’eau douce de France. Biotope, Mèze, Muséum national d’histoire naturelle, Paris (collection Inventaires et biodiversité), 552 pp.

Pascal, M., Lorvelec, O., Vigne, J.D. (2006). Invasions biologiques et extinctions : 11 000 ans d’ histoire des vertébrés en France. Versailles, FRA : Editions Quae, 352 pp.

Espèce inscrite dans la liste des espèces de poissons, crustacés et grenouilles représentées dans les eaux visées à l’article 413 du Code rural

CITATION

GT IBMA. 2016. Umbra pygmea. Base d’information sur les invasions biologiques en milieux aquatiques. Groupe de travail national Invasions biologiques en milieux aquatiques. UICN France et Onema.

Umbra pygmaea – Centre de ressources

CITATION

GT IBMA. 2016. Umbra pygmea. Base d’information sur les invasions biologiques en milieux aquatiques. Groupe de travail national Invasions biologiques en milieux aquatiques. UICN France et Onema.

UGS : Umbra pygmaea Catégories : ,

Umbra pygmaea

Nom commun : Umbre pygmée, poisson chien
Catégorie : FAUNE
Famille : Umbridae
Milieu : Eau douce
Origine géographique : Amérique du Nord
Nom Anglais : Eastern mudminnow
Auteur : De Kay, 1842
Introduction en France : métropole

MODALITÉS DE GESTION
L’espèce ne fait pas l’objet de mesures de gestion particulières en France. La vidange des plans d’eau et la capture des individus au filet semble constituer une mesure de gestion envisageable dans les milieux aquatiques clos (CABI, 2016).

MODALITÉS D’INTRODUCTION EN FRANCE ET IMPACTS DOCUMENTÉS
Originaire du centre et de l’est des États-Unis, l’Umbre pygmée a été introduit dans un étang de l’Allier en 1913. Il est également signalé dans la Marne et en Argonne en 1970. Les individus observés en Marne seraient en lien avec l’acclimatation de l’espèce réalisé en Belgique : les pisciculteurs belges auraient ensuite disséminé celles-ci dans les étangs qu’ils géraient dans la Marne (Keith et al., 2011 ; Pascal et al., 2006).

Les impacts de l’Umbre pygmée sont peu documentés. L’espèce exerce cependant une prédation importante sur les œufs d’amphibiens (Vooren, 1971).

Répartitions :
En France
En Europe

Contributions :

Date de rédaction : 27/09/2016, version 1

Contacter le Centre de ressources EEE

Pour toute information, n'hésitez pas à nous contacter. Vous reviendrons vers vous le plus rapidement possible. Cordialement, l'équipe de mise en oeuvre du Centre de ressources EEE.

Not readable? Change text. captcha txt
X