Ressources

Pas de retour d’expérience de gestion disponible actuellement

Otero M., Cebrian E., Francour P., Galil B., Savini D. 2013. Surveillance des espèces envahissantes marines dans les aires marines protégées (AMP) méditerranéennes : guide pratique et stratégique à l’attention des gestionnaires. UICN. 136 pages.

Sangil, C., & Pérez-San Juan, A. 2020. Spread of Caulerpa cylindracea impacts: The colonization of Atlantic intertidal communities. Regional Studies in Marine Science, 34, 100989.

Verlaque M., Boudouresque C.-F., Meinesz A., Gravez V. 2000. The Caulerpa racemosa complex (Caulerpales, Ulvophyceae) in the Mediterranean Sea. Botanica Marina 43: 49 – 68.

Meinesz A., Chancollon O., Cottalorda J.-M. 2010. Observatoire sur l’expansion de Caulerpa taxifolia et Caulerpa racemosa en Méditerranée : campagne janvier 2008 – juin 2010. Université Nice Sophia Antipolis, E.A. 4228 ECOMERS publ., p. 50.

LAMARE Véronique, VERLAQUE Marc in : DORIS, 18/01/2021 : Caulerpa cylindracea Sonder, https://doris.ffessm.fr/ref/specie/728

Espèce non réglementée.

CITATION

OFB & UICN France. 2021. Caulerpa cylindracea. Base d’information sur les espèces exotiques envahissantes. Centre de ressources Espèces exotiques envahissantes. UICN France et Office français de la biodiversité.

UGS : Caulerpa cylindracea Catégories : , Étiquette :

Caulerpa cylindracea

Noms communs : Caulerpe raisin, Raisin de mer
Catégorie : FLORE
Famille : Caulerpaceae
Milieu : Zones intertidale et subtidale
Origine géographique : Côte sud-ouest de l’Australie
Nom anglais : Grape caulerpa
Auteur : Sonder, 1845
Introduction en France : Métropole

MODALITÉS DE GESTION
L’espèce ne fait pas l’objet de mesures de gestion particulières.

MODALITÉS D’INTRODUCTION EN FRANCE ET IMPACTS DOCUMENTÉS
Comme Caulerpa taxifolia, C. cylindracea s’est propagée à toute la Méditerranée à partir des années 1990. L’espèce serait arrivée sur les côtes françaises à Marseille en 1993-1994 et a été signalée pour la première fois en 1997 (Verlaque et al., 2000). Depuis, elle a colonisé tous les départements français du pourtour méditerranéen (Bouches-du-Rhône, Var, Alpes-Maritimes, Hérault, Gard, Aude, Pyrénées-Orientales) et toutes les côtes corses (Meinesz et al., 2010). En 2004, C. cylindracea était présente sur 26 sites en Provence-Alpes-Côte-D’azur et 3 sites en Corse.

Toutes les observations récentes indiquent que le processus invasif de C. cylindracea est très dynamique et rapide. De nombreuses zones côtières sont aujourd’hui tapissées de cette espèce, qui représente une menace importante pour la diversité des écosystèmes côtiers benthiques car elle altère les caractéristiques des habitats, entre en concurrence avec les espèces autochtones et modifie les communautés benthiques autochtones (Otero et al., 2013).

Caulerpa cylindracea est considérée comme un modificateur d’habitat, c’est une espèce ingénieur d’écosystème puisqu’elle génère un nouvel habitat : la prairie de Caulerpes (Lamare et Verlaque, 2021).

Répartitions :
En France
Dans le monde

Contributions :  Cette fiche a été réalisée en collaboration avec l’UMS PatriNat dans le cadre de la Directive-cadre Stratégie pour le milieu marin – Anne Lizé, relecture par Cécile Massé (UMS PatriNat)

Date de rédaction : 16/03/2021, version 1

Contacter le Centre de ressources EEE

Pour toute information, n'hésitez pas à nous contacter. Vous reviendrons vers vous le plus rapidement possible. Cordialement, l'équipe de mise en oeuvre du Centre de ressources EEE.

Not readable? Change text. captcha txt
0
X