Morone americana


Nom commun : Baret
Catégorie : FAUNE
Famille : Moronidae
Milieu : Eaux douces et saumâtres
Origine géographique : Côte atlantique (Amérique du Nord)
Nom Anglais : With perch
Auteur : Gmelin, 1789
Introduction en France : -

MODALITÉS DE GESTION
Absente du territoire français, l’espèce ne fait pas l’objet de mesures de gestion particulières.

MODALITÉS D’INTRODUCTION EN FRANCE ET IMPACTS DOCUMENTÉS
Bien qu'aucun Baret n'ait été observés sur le territoire, l'une des voies d'introduction les plus probables pour cette espèce serait une introduction accidentelle d'individus juvéniles via les eaux de ballast des navires. L'introduction délibérée (par exemple pour l'aquaculture ou la pêche à la ligne) étant moins probable en raison du faible intérêt commercial de ce poisson dans l'Union européenne. (Aislabie et al., 2019)
Le Baret est considéré comme envahissant dans plusieurs États américains, où l'espèce a colonisé les Grands Lacs dans les année 1950 en passant par les canaux Érié et Welland (Busch et al., 1977 ; Boileau, 1985).

Dans l'aire d'introduction de l'espèce en Amérique du Nord, le Baret représente une pression à la fois de compétition et de prédation sur les espèces indigènes (œuf, larves, etc.). L'espèce est également capable de s'hybrider avec d'autres espèces de perches (Waldman & Reeve, 1992).

Répartitions :
En France
Dans le monde

Contributions :

Date de rédaction : 15/06/2022, version 1



Product Description

Pas de retour d'expérience de gestion disponible actuellement.FishBase
Animal Diversity Web
USGSGISD
CABIAislabie, L., Copp, G., Verreycken, H & Chapman, D. 2019. Study on Invasive Alien Species – Development of risk assessments to tackle priority species and enhance preventionRisks and impacts of non-native species, especially freshwater fishes. Risk Assessment for Morone americana (Gmelin, 1789).

Busch, W. D. N., Davies, D. H., & Nepszy, S. J. 1977. Establishment of white perch, Morone americana, in Lake Erie. Journal of the Fisheries Board of Canada, 34(7), 1039-1041.

Boileau, M. G. 1985. The expansion of white perch, Morone americana, in the lower Great Lakes. Fisheries, 10(1), 6-10.

Waldman, J. R., & Bailey, R. M. 1992. Early occurrence of natural hybridization within Morone (Perciformes). Copeia, 1992(2), 553-559.

Morone americana. Risk assessment template developed under the "Study on Invasive Alien Species Development of risk assessments to tackle priority species and enhance prevention"

Espèce inscrite sur la liste des espèces exotiques envahissantes préoccupantes pour l’Union Européenne, en application du règlement européen  n°1143/2014

En application de l'article 413 (2°) du code rural il est interdit d'introduire sans autorisation dans les eaux visées à cet article des poissons, grenouilles et crustacés appartenant à des espèces qui n'y sont pas représentées.

CITATION

OFB & UICN France. 2022. Morone americana. Base d’information sur les espèces exotiques envahissantes. Centre de ressources Espèces exotiques envahissantes. UICN France et Office français de la biodiversité.

Morone americana – Centre de ressources

Ressources

Pas de retour d’expérience de gestion disponible actuellement.

Espèce inscrite sur la liste des espèces exotiques envahissantes préoccupantes pour l’Union Européenne, en application du règlement européen  n°1143/2014

En application de l’article 413 (2°) du code rural il est interdit d’introduire sans autorisation dans les eaux visées à cet article des poissons, grenouilles et crustacés appartenant à des espèces qui n’y sont pas représentées.

CITATION

OFB & UICN France. 2022. Morone americana. Base d’information sur les espèces exotiques envahissantes. Centre de ressources Espèces exotiques envahissantes. UICN France et Office français de la biodiversité.

UGS Morone americana Catégories , , , Étiquette

Morone americana

Nom commun : Baret
Catégorie : FAUNE
Famille : Moronidae
Milieu : Eaux douces et saumâtres
Origine géographique : Côte atlantique (Amérique du Nord)
Nom Anglais : With perch
Auteur : Gmelin, 1789
Introduction en France :

MODALITÉS DE GESTION
Absente du territoire français, l’espèce ne fait pas l’objet de mesures de gestion particulières.

MODALITÉS D’INTRODUCTION EN FRANCE ET IMPACTS DOCUMENTÉS
Bien qu’aucun Baret n’ait été observés sur le territoire, l’une des voies d’introduction les plus probables pour cette espèce serait une introduction accidentelle d’individus juvéniles via les eaux de ballast des navires. Lintroduction délibérée (par exemple pour l’aquaculture ou la pêche à la ligne) étant moins probable en raison du faible intérêt commercial de ce poisson dans l’Union européenne. (Aislabie et al., 2019)
Le Baret est considéré comme envahissant dans plusieurs États américains, où l’espèce a colonisé les Grands Lacs dans les année 1950 en passant par les canaux Érié et Welland (Busch et al., 1977 ; Boileau, 1985).

Dans l’aire d’introduction de l’espèce en Amérique du Nord, le Baret représente une pression à la fois de compétition et de prédation sur les espèces indigènes (œuf, larves, etc.). L’espèce est également capable de s’hybrider avec d’autres espèces de perches (Waldman & Reeve, 1992).

Répartitions :
En France
Dans le monde

Contributions :

Date de rédaction : 15/06/2022, version 1

Contacter le Centre de ressources EEE

Pour toute information, n'hésitez pas à nous contacter. Vous reviendrons vers vous le plus rapidement possible. Cordialement, l'équipe de mise en oeuvre du Centre de ressources EEE.

Not readable? Change text. captcha txt
X