Periploca graeca


Noms communs : Bourreau des arbres, Périploque de Grêce
Catégorie : FLORE
Famille : Asclepiadaceae
Milieu : Ripisylves, bords d'étangs
Origine géographique : Europe du Sud-est - Asie
Nom Anglais : silk vine
Auteur : Linné, 1753
Introduction en France : métropole

MODALITÉS DE GESTION
Pas de méthode de gestion connue actuellement.

MODALITÉS D’INTRODUCTION EN FRANCE ET IMPACTS DOCUMENTÉS
Introduit pour l'ornement des treilles et tonnelles, le Périploque de Grêce a été découvert pour la première fois en France en 1991 sur les ripisylves du Rhône et du Vaucluse. Les populations envahissantes en France sont vraisemblablement des formes horticoles : les populations naturelles les plus proches en Italie (limite d'aire de répartition) sont rares et protégées (Fried, 2012).

Les nombreuses tiges du Périploque de Grêce s'entrelacent et forment des buissons denses et étendus, réduisant la diversité floristique des sols et pouvant étouffer les arbustes. L'espèce modifie fortement la structure des communautés lorsqu'elle se développe en milieu dunaire.

Répartitions :
En France
En Europe

Contributions : Marianne Hédont et Maxime Guérin, Plante et Cité

Date de rédaction : 25/05/2016, version 1



Product Description

Pas de retour d'expérience de gestion disponible actuellement.CEN LR - Life + Lag'Nature

INPN
DAISIE
CABI

EPPO

Fried G. 2012. Guide des plantes invasives. Belin, Paris, 272 pp.Espèce non réglementée.

CITATION

GT IBMA. 2016. Periploca graeca. Base d’information sur les invasions biologiques en milieux aquatiques. Groupe de travail national Invasions biologiques en milieux aquatiques. UICN France et Onema.

Periploca graeca – Centre de ressources

CITATION

GT IBMA. 2016. Periploca graeca. Base d’information sur les invasions biologiques en milieux aquatiques. Groupe de travail national Invasions biologiques en milieux aquatiques. UICN France et Onema.

UGS Periploca graeca Catégories ,

Periploca graeca

Noms communs : Bourreau des arbres, Périploque de Grêce
Catégorie : FLORE
Famille : Asclepiadaceae
Milieu : Ripisylves, bords d’étangs
Origine géographique : Europe du Sud-est – Asie
Nom Anglais : silk vine
Auteur : Linné, 1753
Introduction en France : métropole

MODALITÉS DE GESTION
Pas de méthode de gestion connue actuellement.

MODALITÉS D’INTRODUCTION EN FRANCE ET IMPACTS DOCUMENTÉS
Introduit pour l’ornement des treilles et tonnelles, le Périploque de Grêce a été découvert pour la première fois en France en 1991 sur les ripisylves du Rhône et du Vaucluse. Les populations envahissantes en France sont vraisemblablement des formes horticoles : les populations naturelles les plus proches en Italie (limite d’aire de répartition) sont rares et protégées (Fried, 2012).

Les nombreuses tiges du Périploque de Grêce s’entrelacent et forment des buissons denses et étendus, réduisant la diversité floristique des sols et pouvant étouffer les arbustes. L’espèce modifie fortement la structure des communautés lorsqu’elle se développe en milieu dunaire.

Répartitions :
En France
En Europe

Contributions : Marianne Hédont et Maxime Guérin, Plante et Cité

Date de rédaction : 25/05/2016, version 1

Contacter le Centre de ressources EEE

Pour toute information, n'hésitez pas à nous contacter. Vous reviendrons vers vous le plus rapidement possible. Cordialement, l'équipe de mise en oeuvre du Centre de ressources EEE.

Not readable? Change text. captcha txt
Spartina alterniflora - DR
X