Première session de formation sur les espèces non indigènes marines

 In Actualités, Evènements

Session d’ateliers parallèles pendant la formation. (c) CDR EEE

Du 7 au 10 septembre dernier, s’est tenue la toute première formation sur les espèces non indigènes (ENI) en milieu marin. Organisée par le Comité français de l’UICN, l’Office français de la biodiversité avec l’appui de l’UMS PatriNat, dans le cadre du Centre de ressources Espèces exotiques envahissantes, la formation a rassemblé à la station marine de Sète une quinzaine de stagiaires venus de la France entière.

Intitulée « De la prévention à la surveillance des espèces non indigènes (ENI) marines : connaissances fondamentales et défis pour la gestion », la formation visait à fournir un socle de connaissances scientifique et réglementaire sur ce sujet, de partager des expériences et de disposer d’un aperçu des différents acteurs et réseaux d’acteurs existants aux échelles nationales et territoriales sur les ENI.

Présentation de la problématique du Crabe bleu sur l’étang de Thau par le PNR Golfe du Lion et le Cépralmar. (c) CDR EEE

Pendant 4 jours, les participants ont pu acquérir des connaissances sur les invasions biologiques en milieu marin, le cadre réglementaire et institutionnel, les méthodes de surveillance et les outils moléculaires associés. La prévention et les mesures de biosécurité à mettre en place, ainsi qu’un état des lieux sur les invasions marines dans les collectivités françaises d’outre-mer ont également fait l’objet de présentations. Une sortie en bateau sur l’étang de Thau a été l’occasion d’aborder le cas concret de l’invasion du Crabe bleu Callinectes sapidus en Méditerranée. Enfin, une demi-journée d’atelier a permis d’engager des réflexions collectives et de proposer des solutions à des problématiques rencontrées par les participants.

Rassemblant des représentants de diverses structures (MTE, OFB et ses différentes composantes (parcs naturels marins, délégations de façade, services départementaux, etc.), parcs nationaux, services de l’Etat et des collectivités, organismes de recherche, associations de protection de la nature, etc.) et de toutes les façades maritimes (Méditerranée, Sud-Atlantique, Nord Atlantique – Manche ouest et Manche Est – mer du Nord) ainsi que de la région Caraïbes, la formation a été un lieu d’échange privilégié entre participants, qui ont notamment pu exprimer leurs besoins et leurs attentes sur cette problématique complexe et émergente.

Fort de cette expérience, le Centre de ressources sur les EEE et son réseau de partenaires continuera à développer des actions sur les espèces non indigènes marines, pour accompagner l’ensemble des parties prenantes (formations, journées d’échange, mise en réseau) et leur fournir des outils d’aide à la prévention et à la gestion.

Documents à télécharger

Supports de présentation :

Contacts

Contacter le Centre de ressources EEE

Pour toute information, n'hésitez pas à nous contacter. Vous reviendrons vers vous le plus rapidement possible. Cordialement, l'équipe de mise en oeuvre du Centre de ressources EEE.

Not readable? Change text. captcha txt
0
X