Retour sur les Journées techniques nationales 2019 de la Fédération nationale de la pêche en France

 In Actualités, Evènements

Les Journées techniques nationales (JTN) de la Fédération nationale de la pêche en France (FNPF) se sont tenues les 27 et 28 novembre 2019 au Muséum national d’histoire naturelle de Paris, ce dernier étant également partenaire de l’évènement avec l’Agence française pour la biodiversité (désormais Office français de la biodiversité).

Pendant 2 jours et devant 280 participants, des exposés issus des travaux des fédérations départementales de pêche et des associations migrateurs ainsi que de leurs partenaires ont permis de partager les expériences et l’expertise autour de la connaissance, de la restauration et de la conservation des milieux aquatiques et la biodiversité qu’ils abritent.

Parmi les 3 thèmes abordés au sein de la problématique « Milieux et espèces ; continuité, connaissance et gestion », l’un concernait en particulier les espèces exotiques envahissantes et les agents pathogènes.En effet, les espèces exotiques envahissantes (EEE) sont une préoccupation croissante des gestionnaires des milieux aquatiques. De la prévention à la remédiation, les échanges ont montré les risques et les lourdes conséquences des invasions pour ces milieux et les opérations que doivent mener les gestionnaires.
De même, les agents pathogènes des poissons profitent de la mondialisation et du réchauffement climatique pour coloniser de nouveaux territoires. Les fédérations de pêche et leurs partenaires, par leur expertise et leurs actions, constituent des sentinelles vis-à-vis de ces nouvelles menaces, souvent difficiles à détecter et dont la dangerosité pour les peuplements piscicoles est démontrée. La connaissance de ces agents pathogènes est le prérequis aux actions de prévention et de lutte.

Les thèmes des deux autres demi-journées étaient « outils de connaissance au service de la gestion » et « évaluer & valoriser les bénéfices de la restauration de la continuité écologique ». Pour affiner la connaissance et adapter la gestion, les structures de la pêche et leurs partenaires utilisent un panel de méthodologies éprouvées mais aussi des technologies récentes et innovantes, comme par exemple, la génétique, le radio-pistage, l’instrumentation des sites, la plongée subaquatique. Le recoupement de multiples méthodes est utilisé ou testé pour connaitre et suivre les milieux aquatiques et leur peuplement.
L’évaluation des opérations de restauration de la continuité écologique est une opération difficile et exigeante. Divers retours d’expérience montrent l’intérêt de ces opérations pour les milieux aquatiques tout en tenant compte des nombreux usages de l’eau.

Permettant d’échanger sur les milieux aquatiques, les poissons d’eau douce et la pêche, ces journées se tiennent tous les 2 ans. Rendez-vous en 2021 !

Les actes de ces journées sont disponibles en suivant le lien : http://www.bibliopeche.fr/pindownload/login.do?pin=C7URAT0HJYHL

Ils comprennent :

  • les présentations ;
  • le recueil des résumés ;
  • des documents ressources complémentaires édités par l’AFB sur la restauration de la continuité et le centre de ressources ‘cours d’eau’.
  • la retranscription des échanges (éventuellement avec quelques jours de décalage).

Permettant d’échanger sur les milieux aquatiques, les poissons d’eau douce et la pêche, ces journées se tiennent tous les 2 ans. Rendez-vous en 2021 !

Contacter le Centre de ressources EEE

Pour toute information, n'hésitez pas à nous contacter. Vous reviendrons vers vous le plus rapidement possible. Cordialement, l'équipe de mise en oeuvre du Centre de ressources EEE.

Not readable? Change text. captcha txt
0
Coupe du Typha en Mauritanie – © Source : GRET, typha.org
X