Une nouvelle journée d’atelier consacrée aux espèces non indigènes marines

 In ENI, Evènements

Le 14 octobre 2021, l’UMS Patrimoine Naturel et l’IFREMER coorganisait une journée autour de la thématique des espèces non indigènes marines. Trente-six personnes se sont réunies à Paris et en visioconférence pour échanger autour des groupes de travail internationaux, des programmes en cours mais aussi de l’évaluation et du programme de surveillance de la Directive cadre stratégie milieu marin (DCSMM).

De nombreux projets ont été présentés lors de la première partie de la journée. Les résultats et publications de programmes de recherche dédiés à savoir les projets ENBIMANOR et CHABIMNOR en Normandie, et le travail de Schickele et al. (2021) sur les prédictions de distributions de poissons exotiques envahissants. Un état de l’avancement de la réglementation des ENI marines avec le MTE a été présenté, ainsi que les projets à venir dans le cadre du Centre de ressources EEE. Enfin, les actualités internationales du Conseil International pour l’Exploration de la Mer (CIEM) et des Conventions des Mers Régionales ont été partagées.

Retenu dans le cadre de l’appel à projets « initiative pour la biodiversité et la qualité du milieu marin », le projet ENBIMANOR (ENrichissement de la BIodiversité MArine littorale en NORmandie) – 2017-2021 vise à améliorer la connaissance sur l’évolution de la biodiversité de la zone littorale normande. Le projet est structuré autour de deux actions, concernant (1) le suivi des populations de crustacés décapodes et des mollusques gastéropodes des estrans rocheux de Normandie, et (2) celui des espèces de faune fixée sur substrat dur (plaques immergées) dans 19 marinas et ports normands.
Dans la continuité de ces travaux, le projet CHABIMANOR (Caractérisation des Habitats Biogéniques de substrats durs dans les Marines NORmandes) initié en 2021, a pour objectif de mieux connaître la biodiversité des substrats durs des milieux portuaires normands et caractériser les habitats biogéniques sur trois types de substrats durs artificiels en milieu portuaire : quais, pontons et plaques immergées. Le projet CHABIMANOR concerne le littoral normand du Golfe normand-breton jusqu’au Pays-de-Caux et complétera ainsi les travaux réalisés dans le cadre du projet ENBIMANOR.

La deuxième partie de la journée a été consacrée à l’avancement de la DCSMM, avec d’abord une présentation des indicateurs et métriques qui seront utilisés pour évaluer le bon état écologique (évaluation attendue pour 2022). Pour finir, l’avancement du programme de surveillance a été exposé. Cette journée a été riche en discussions entre les différentes parties prenantes, discussions qui permettent d’enrichir la thématique et d’avancer ensemble.

Un nouvel atelier sera organisé en 2022 pour mettre en commun toutes les nouvelles avancées réalisées pendant l’année sur les ENI marines.

Le compte rendu de cet atelier sera disponible prochainement.

Bibliographie associée : Schickele, A., Guidetti, P., Giakoumi, S., Zenetos, A., Francour, P., & Raybaud, V. (2021). Improving predictions of invasive fish ranges combining functional and ecological traits with environmental suitability under climate change scenarios. Global Change Biology. https://doi.org/10.1111/gcb.15896.

Illustration © Anne-Laure JANSON

Contacter le Centre de ressources EEE

Pour toute information, n'hésitez pas à nous contacter. Vous reviendrons vers vous le plus rapidement possible. Cordialement, l'équipe de mise en oeuvre du Centre de ressources EEE.

Not readable? Change text. captcha txt
0
X