L’ONCFS et l’URCIAP s’associent pour former aux EEE les propriétaires et gestionnaires d’étangs en Sologne

 In Actualités, Evènements

Les caractéristiques de l’écosystème étang (communication entre plans d’eau lors des vidanges, déplacements des gestionnaires et transferts de poissons au sein des complexes d’étangs) le rendent particulièrement sensible aux risques d’invasions biologiques et à leurs conséquences sur la biodiversité et les usages (pisciculture et chasse notamment). Aussi, il est d’une importance cruciale pour les gestionnaires de détecter précocement l’apparition d’une EEE pour apporter une réponse rapide, à même de permettre d’espérer une éradication ou au moins une régulation efficace des espèces et la limitation des coûts d’intervention.

Si les professionnels de l’environnement (administrations, associations, collectivités, etc.) disposent aujourd’hui de multiples dispositifs facilitant la diffusion des connaissances sur les espèces exotiques envahissantes (centres de ressources, formations, etc.), cela est moins le cas des propriétaires et des gestionnaires d’étangs privés pour lesquels ces dispositifs restent méconnus ou inadaptés. Souvent isolés, ils œuvrent ainsi à l’entretien de leurs étangs, parfois avec de solides acquis de terrain, le plus souvent avec quelques notions élémentaires, et parfois démunis face à la présence de ces espèces.

Les enjeux en terme de conservation de la biodiversité sont pourtant majeurs dans ces grandes régions d’étangs piscicoles historiques que sont la Brenne, la Dombes ou encore la Sologne. Dans cette dernière région, la démotivation des gestionnaires et le manque d’organisation territoriale en capacité de prendre en compte cette thématique constituent des difficultés supplémentaires.

Pour commencer à répondre à ces besoins, le pôle Etangs continentaux de l’Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS) et l’Union régionale du Centre pour l’information et l’accompagnement pour la protection des étangs (URCIAP) ont donc décidé de s’associer pour organiser une première journée de formation à destination de propriétaires et gestionnaires d’étangs adhérents à l’URCIAP, le 21 juin 2018.

Appuyés par les spécialistes du Syndicat d’Entretien du Bassin du Beuvron (SEBB), de la Fédération départementale de pêche du Loir-et-Cher et de l’Association des piégeurs de Loir-et-Cher, les participants ont pu découvrir sur le terrain les problématiques de trois des principales espèces exotiques envahissantes que l’on peut rencontrer sur les étangs de Sologne : la jussie, l’écrevisse de Louisiane et le ragondin. Les participants ont été formés à l’identification de ces espèces et aux différents moyens de gestion pouvant être mis en place sur le terrain dans le contexte réglementaire actuel. Les différentes structures pouvant leur apporter un appui dans la gestion des EEE leur ont également été présentées.

L’ONCFS, l’URCIAP et leurs partenaires tiennent à remercier les propriétaires qui ont accepté l’organisation de cette session de formation sur leurs étangs.

Le Pôle Étangs continentaux de l’Office national de la chasse et de la faune sauvage

Le pôle « Étangs continentaux » de l’ONCFS s’intéresse aux étangs des grandes régions piscicoles françaises (Dombes, Sologne, Brenne, Forez, Bresse, Champagne humide, etc.) en raison de leur importance majeure pour l’accueil des oiseaux d’eau et plus généralement pour leur rôle de réservoir de biodiversité. Son objectif est d’établir par la recherche et l’expérimentation, en collaboration avec les gestionnaires, des références techniques sur la gestion des étangs (génie écologique, gestion piscicole, etc.) favorable à la faune et à la flore. Celles-ci ont ensuite vocation à être transférées au plus près des acteurs de la gestion et intégrés dans les politiques publiques. Pour cela, le pôle dispose de plusieurs outils complémentaires (monitorings, études, diagnostics, opérations expérimentales) utilisant les mêmes indicateurs de qualité de l’écosystème. Les acteurs locaux sont associés à la mise en œuvre de ces outils, afin de définir ensemble des modèles permettant de maintenir l’équilibre entre les activités humaines (pisciculture, chasse et agriculture) et la préservation de l’écosystème. La Délégation Centre-Val de Loire & Ile de France anime ce réseau d’acteurs sous la responsabilité scientifique de l’équipe « Habitat-zones humides » de la direction de la recherche et de l’expertise.

En savoir plus : Contactez Sylvain Richier, ONCFS, délégation interrégionale Centre-Ile-de-France

Cet article est également disponible en : Anglais

Contacter le Centre de ressources EEE

Pour toute information, n'hésitez pas à nous contacter. Vous reviendrons vers vous le plus rapidement possible. Cordialement, l'équipe de mise en oeuvre du Centre de ressources EEE.

Not readable? Change text. captcha txt
0
Pacifastacus leniusculus - Marc Collas
X