Découverte d’une population de Xénope lisse en Occitanie

 In A surveiller de près, Actualités

Une nouvelle population de Xénope lisse (Xenopus laevis) a été découverte à Toulouse (31). Environ 40 individus ont été observés le 11 avril dernier dans un bassin de rétention d’eaux pluviales.

L’association Nature en Occitanie (NEO), après avoir informé l’équipe du LIFE CROAA [1] et en concertation avec celle-ci, a alerté la DREAL Occitanie. La mobilisation rapide qui a suivi a permis d’organiser dès le mois de mai plusieurs sessions de piégeage afin de caractériser la population. La technique mise en place a été celle de la nasse appâtée avec des croquettes pour chien, utilisée dans le cadre des interventions de gestion réalisées depuis 2011 dans l’Ouest de la France. Au cours des deux premières sessions (mai puis juillet), près de 60 individus ont été capturés. La troisième session, prévue pour fin août/début septembre, consistera à la vidange totale du bassin, en vue de l’élimination des individus encore présents.

N’ayant pour le moment pas pu avoir les autorisations d’accès, les points d’eau environnants, tous artificiels, n’ont pas pu être sondés dans le but de savoir si l’espèce se cantonne ou non au bassin où elle a été découverte. Les opérations de gestion mises en œuvre devront nécessairement conduire à la mise en place d’un suivi intégrant la totalité de ces sites aquatiques.

Cette découverte porte à quatre le nombre de foyers de présence du Xénope lisse connus en France métropolitaine. En effet, outre le noyau principal situé à cheval sur quatre départements (Deux-Sèvres, Vienne, Maine-et-Loire, Loire-Atlantique), une population a été découverte en 2015 à Ambarès-et-Lagrave, près de Bordeaux, puis une autre à La Chapelle-d’Armentières, près de Lille, en 2018. Afin d’éviter la propagation de l’espèce, ces deux dernières populations font également l’objet de mesures de gestion, mises en œuvre par les associations locales Cistude Nature et le Groupe Ornithologique du Nord.

Le Xénope lisse est particulièrement discret et encore autorisé à la vente (sous réserve de détenir les autorisations adéquates) ; il est fort probable que nous sous-estimions encore sa répartition réelle. Pour toute observation, merci d’en informer l’équipe du LIFE CROAA à l’adresse suivante : contact@life-croaa.eu.

Rédaction : Myriam LABADESSE, coordinatrice technique du LIFE CROAA, Société Herpétologique de France (myriam.labadesse@lashf.org) et Laurent BARTHE, coordinateur du pôle Biodiversité, Nature en Occitanie (l.barthe@natureo.org)

Relectures : Doriane Blottière et Emmanuelle Sarat, Comité français de l’UICN

[1] Le LIFE CROAA (Control stRategies Of Alien invasive Amphibians), porté par la Société Herpétologique de France, a pour objectif de préserver les espèces autochtones d’Amphibiens, contre l’introduction et la propagation d’espèces exotiques envahissantes, dont le Xénope lisse et la Grenouille taureau.

En savoir plus :

Cet article est également disponible en : Anglais

Contacter le Centre de ressources EEE

Pour toute information, n'hésitez pas à nous contacter. Vous reviendrons vers vous le plus rapidement possible. Cordialement, l'équipe de mise en oeuvre du Centre de ressources EEE.

Not readable? Change text. captcha txt
0
Visite de site Renouées Morvan (c) PNR du Morvan - Centre de ressources EEE
X