CITATION

AFB & UICN France. 2019. Cotoneaster horizontalis. Base d’information sur les espèces exotiques envahissantes. Centre de ressources Espèces exotiques envahissantes. UICN France et Agence française pour la biodiversité.

Catégories : ,

Cotoneaster horizontalis

Nom commun : Cotonéaster horizontal
Catégorie : FLORE
Famille : Rosaceae
Milieu : lieux rocailleux, pelouses, lisières sèches
Origine géographique : Chine
Nom Anglais : Wall cotoneaster
Auteur : Decne., 1879
Introduction en France : Métropole et outre-mer

MODALITÉS DE GESTION

Le cotonéaster horizontal est une espèce exotique potentiellement envahissante actuellement disséminée dans les régions du Nord, les Pays de la Loire, la vallée du Rhône, les Préalpes du Nord, le Jura, le Puy-de-Dôme, le Var, la Gironde et l’ouest des Pyrénées (CBN Franche-Comté, 2019). Sa vente n’est pas interdite et il convient de réfléchir à son utilisation en tant qu’espèce ornementale afin de limiter une potentielle dissémination dans les espaces naturels.

Dans les cas où un arrachage s’avère nécessaire, il faut veiller à ne laisser ni racine ni branches pour éviter une reprise de la plante. Le CBN de Franche-Comté préconise une coupe à la base des arbustes avant fructification est préconisée afin de freiner leur croissance (Halford et al., 2010b in CBNFC, 2018). Une coupe drastique et régulière des rejets est alors indispensable pour affaiblir les drageons. L’arrachage manuel peut être envisagé mais doit être précautionneux et accompagné d’un suivi des reposses (. Il doit être précautionneux, c’est-à-dire que le moins possible de racines et de branches doit être laissé sur place. Le suivi, voire l’accompagnement de la recolonisation végétale du site est nécessaire (CBNFC, 2018).

MODALITÉS D’INTRODUCTION EN FRANCE ET IMPACTS DOCUMENTÉS

Introduit pour l’ornementation à partir du 19e siècle, le genre compte de nombreuses espèces proches et différentes variétés et cultivars issus de l’horticulture.

L’espèce peut perturber les communautés végétales indigènes et porter atteinte à des habitats patrimoniaux, telles que les pelouses calcaires (Invasive alien in Belgium). Dans ces milieux, le développement du cotonéaster horizontal peut altérer la composition et la diversité des communautés végétales. En Belgique, des comparaisons floristiques entre sites envahis et non envahis ont montré des différences dans le recouvrement des plantes caractéristiques (Halford et al., 2010b).

Répartitions :
En France métropolitaine
En Europe

Contributions : 

Date de rédaction : 15/07/2019, version 1.

Contacter le Centre de ressources EEE

Pour toute information, n'hésitez pas à nous contacter. Vous reviendrons vers vous le plus rapidement possible. Cordialement, l'équipe de mise en oeuvre du Centre de ressources EEE.

Not readable? Change text. captcha txt
0
Carpobrotus sp. - Emilie Mazaubert
X