LANCEMENT DU PROJET RIVAGE en Janvier 2024 : Revisiter la vulnérabilité des écosystèmes insulaires aux changements globaux.

 In Actualités, Evènements

Les îles font partie des écosystèmes les plus diversifiés de notre planète, avec de forts niveaux d’endémisme, mais ces écosystèmes sont aussi hautement menacés. Plus de 80 % des extinctions contemporaines se sont produites sur des îles, et actuellement plus d’un tiers de toutes les espèces terrestres menacées d’extinction sont insulaires.

De récents travaux se sont intéressés aux causes de ce déclin, soulignant l’exposition des îles à la perte d’habitat et aux invasions biologiques. Néanmoins, ces études se concentrent sur des menaces ou des taxons spécifiques. Il manque donc une vision générale de la vulnérabilité des assemblages insulaires face aux changements globaux. Le projet RIVAGE (Revisit Island Vulnerability during the Anthropocene Geologic Era) vise à mettre à profit des données mondiales récemment publiées sur l’exposition des îles aux changements globaux, la sensibilité des espèces à ces menaces, ainsi que la capacité adaptative des écosystèmes à répondre à ces menaces.

Rivage vise ainsi à mettre à profit des données relatives aux composantes de la vulnérabilité des îles aux changements globaux pour les oiseaux, les plantes et les mammifères. L’objectif de Rivage est d’évaluer la vulnérabilité des assemblages insulaires au changement climatique, au changement d’utilisation des terres et aux invasions biologiques. Le projet réunira une quinzaine d’experts internationaux en évaluation de la vulnérabilité, en biogéographie insulaire, en diversité fonctionnelle et phylogénétique, ainsi que des experts en plantes et en vertébrés ayant un intérêt particulier pour la macroécologie et la conservation. Ces experts se réuniront au CESAB (Centre de synthèse et d’analyse sur la biodiversité) deux fois par an pendant toute la durée du projet. Une post-doctorante a également été recrutée dans le cadre de ce projet (Clara Marino).

Schématisation des objectifs du projet RIVAGE : Evaluer la vulnérabilité future des îles aux menaces globales dans le but d’explorer des hypothèses biogéographiques et de fournir des scénarios de conservation informatifs pour la diversité insulaire. La vulnérabilité est évaluée à partir de l’exposition des îles à trois menaces (le changement climatique, le changement d’utilisation des terres et les invasions biologiques), la sensibilité de trois taxons (les mammifères, les plantes et les oiseaux) et la capacité d’adaptation des assemblages insulaires (capacité des espèces à se déplacer et qualité des habitats). La vulnérabilité est caractérisée au travers de trois facettes de la biodiversité (taxonomique, fonctionnelle, phylogénétique).

Rivage fournira des orientations à suivre sur les priorités de conservation parmi les espèces insulaires et les îles sur la base de scénarios de conservation. Mieux comprendre comment les espèces peuvent répondre aux changements globaux est aujourd’hui crucial pour anticiper la dynamique des assemblages terrestres dans ce contexte de crise de l’anthropocène.

Le premier workshop aura lieu du 22 Janvier au 26 Janvier, au CESAB de Montpellier.

Porteurs de projet :

  • Céline BELLARD – Université Paris Saclay (France)
  • Daniel KISSLING – Université d’Amsterdam (Pays-Bas)

Post-doctorante :

 

Rédaction : Céline Bellard, Université Paris Saclay
Relecture : Camille Bernery, Comité français de l’UICN

 


Pour en savoir plus :

Recent Posts
Contact us

For any information, do not hesitate to contact us. We will come back to you as soon as possible. The IAS resource center implementation team.

Not readable? Change text. captcha txt
0
X