Retour sur le colloque TiBE « Invaders on the Horizon ! Advancing Invasion Science from Genes to Ecosystems to Society »

 In Actualités, Evènements

Le colloque « Invaders on the Horizon ! Advancing Invasion Science from Genes to Ecosystems to Society » s’est déroulé du mardi 28 au jeudi 30 novembre 2023 au Portugal à Vila do Conde.

Un colloque international hébergé à l’auditorium municipal de Vila do Conde au Portugal © Jean-François Maillard, OFB).

 

Chaque année une conférence en lien avec les « Trends in Biodiversity and Evolution » (TiBE) est organisée par le BIOPOLIS/CIBIO-InBIO (Research Centre in Biodiversity and Genetic Resources) du Portugal en partenariat scientifique étroit avec l’Université de Montpellier en France.
Pour cette douzième édition en 2023, le sujet des espèces exotiques envahissantes (EEE) a été plébiscité. Ce colloque scientifique visait à favoriser la collaboration interdisciplinaire et à explorer les défis multiples posés par les EEE, un moteur majeur du changement mondial. En mettant fortement l’accent sur les aspects génétiques, écologiques et sociétaux des invasions biologiques, cette conférence offrait une plateforme unique pour échanger des connaissances et des idées.

 

Une session dédiée au rapport de l’IPBES sur les EEE

Le colloque était composé de deux principales sessions : « From genes to ecosystems » et « From ecosystems to society ». Une quarantaine d’interventions orales successives ont été réalisées, pour une trentaine de posters exposés.

Le rapport d’évaluation mondiale sur les EEE de l’IPBES a été présenté par Tanara Renard-Truong, à droite sur la photo. © Jean-François Maillard, OFB

Parmi les « keynote speakers », il est à noter l’intervention d’Ivan Jaric de l’Université Paris-Saclay sur « Invasion culturomics and iEcology : emerging fields in the Age of Internet », qui traitait notamment de l’utilisation des réseaux sociaux et des données digitales pour comprendre les invasions biologiques, ainsi que celle de Bernd Lenzner de l’Université de Vienne sur « The decisions we take : Understanding biological invasion futures through scenarios », qui traitait du développement de scénarios d’avenir des invasions biologiques.

Une troisième session spéciale était consacrée au récent rapport d’évaluation mondiale sur les EEE qui a été élaboré par la Plateforme intergouvernementale scientifique et politique sur la biodiversité et les services écosystémiques (IPBES). A cette occasion, la française Tanara Renard-Truong, en charge de la coordination de ce projet pour le compte de l’Institute for Global Environmental Strategies (IGES) du Japon, structure secrétariat de ce rapport d’évaluation, a pu présenter les missions de l’IPBES ainsi que les principaux résultats de ce document d’importance internationale sur les EEE. Il a été rappelé le rôle majeur des EEE comme facteur de modifications des écosystèmes et de la nécessité de mener des politiques à la hauteur de l’enjeu, tout particulièrement pour les Etats insulaires et les Etats disposant d’îles.

Le livre des résumés est disponible ici : https://drive.google.com/file/d/1Sp1OJe7K_T-slImjc8w4OMFJR629cZ_P/view

 

La France bien représentée au colloque

Plusieurs dizaines de participants s’étaient retrouvés pour discuter des EEE pendant trois jours. Les Portugais, les Espagnols et les Italiens étaient bien représentés, mais les Français étaient également bien présents.

Les sujets suivants ont été abordés par les interventions françaises :

When bugs become pests : Does the genetic load matter for invading species ? », par Barbara Porro, ISA-INRAE-Université Côte d’Azur-Sophia Antipolis ;
– « Niche partitioning and dispersal as mechanisms behind coexistence : native amphibians and an invasive crayfish in western France », par Eric Petit, INRAE Rennes ;
– « Obama nungara’s invasion (Platyhelminthes: Geoplanidae) and population dynamics in metropolitan France and its impact on earthworm communities », par Shanèze Noël, Université Paris-Est Créteil.

 

L’OFB et le Centre de ressources EEE présents

Un projet de recherche financé par l’OFB sur les écrevisses invasives en France a été présenté par Eric Petit de l’INRAE de Rennes. © Arnaud Albert, OFB

Arnaud Albert et Jean-François Maillard, chargés de mission et de recherche sur les EEE à l’Office français de la biodiversité (OFB), spécialistes respectivement sur la flore exotique et sur la faune exotique, également membres du Réseau d’expertise scientifique et technique (REST) du Centre de ressources sur les EEE, ont présenté deux posters lors de cet événement :

– l’un consacré aux missions du Centre de ressources sur les EEE co-piloté par l’OFB et le Comité français de l’UICN, intitulé « The French IAS Resource Center, activator of collaboration between researchers, managers and policy-makers » ;

– l’autre consacré aux lauréats de l’Appel à manifestation d’intérêt sur les EEE piloté par l’OFB, intitulé « An overview of the research-action on IAS in France through a devoted call for expressions of interest ».

 

Une sortie de terrain à la Réserve naturelle de Mindelo

Comme à l’accoutumé dans ce genre de rencontres, une visite guidée a été organisée pendant deux heures dans les paysages littoraux portugais, afin de découvrir en particulier des cas d’invasions par Acacia saligna (Mimosa à feuilles de saule), Cortaderia selloana (Herbe de la pampa) et Carpobrotus sp. (Griffes de sorcière), au sein de la première aire protégée pour la conservation de la nature au Portugal, le lieu de « Paisagem Protegida Regional do Litoral de Vila do Conde e Reserva Ornitológica de Mindelo » établi en 1957.

Au cours du colloque, la publication récente d’un ouvrage dédié aux espèces d’acacias dans le monde (« Wattles – Australian Acacia Species Around the World ») a été présentée par Elizabete Marchante, chercheuse à l’Université de Coimbra au Portugal, l’une des auteurs de ce livre.

Rédaction : Arnaud Albert (OFB)
Relecture : Jean-François Maillard (OFB)

Contacter le Centre de ressources EEE

Pour toute information, n'hésitez pas à nous contacter. Vous reviendrons vers vous le plus rapidement possible. Cordialement, l'équipe de mise en oeuvre du Centre de ressources EEE.

Not readable? Change text. captcha txt
0
X