Une conférence collaborative à Malaga pour échanger sur la gestion des EEE dans la région euro-méditerranéenne

 In Actualités, Evènements

Du 25 au 26 mai 2023, une conférence dirigée par l’UICN-Med (le Centre de Coopération pour la Méditerranée créé par l’UICN) a réuni plusieurs organisations européennes pour échanger sur les stratégies et mesures efficaces pouvant être prises afin de gérer et prévenir la propagation des EEE.

Dix-huit porteurs de projets LIFE se sont ainsi retrouvés pour échanger leurs retours d’expériences. En tant que deuxième cause la plus fréquente d’extinction d’espèces et l’une des principales causes de perte de biodiversité, les EEE ont un impact négatif important sur les habitats indigènes ainsi que sur les moyens de subsistance humains, affectant notre alimentation ainsi que notre santé. Au total, 126 EEE et 89 autres espèces représentant une menace sérieuse pour les écosystèmes d’eau douce et estuariens ont été recensées par le projet LIFE INVASAQUA en Espagne et au Portugal.

En Europe, plusieurs rapports confirment une augmentation spectaculaire des EEE au cours des dernières décennies, ce qui a un impact négatif sur toutes sortes d’écosystèmes, ce qui en fait une menace commune pour les pays européens.

Cet événement, qui s’est déroulé à Malaga, a réunit :

  • 18 projets EU LIFE impliqués dans la prévention des EEE ainsi que le réseau italien de projets LIFE
  • 7 universités
  • 4 agences étatiques, du Monténégro, de Turquie, d’Italie, d’Espagne
  • 1 zone protégée, Parco Nazionale Arcipelago Toscano
  • 1 administration sous-régionale, Ministère Régional de la Transition Écologique et de la Durabilité – Junta de Extremadura, Espagne

Voir le programme des échanges (ci-dessous) :

 

L’ensemble des échanges ont été retransmis en direct sur la chaîne vidéo de l’agence journalistique EFEverde :

 

La détection précoce et la prévention sont l’approche la plus rentable

Une détection précoce et des mesures rapides et efficaces sont essentielles à la gestion des EEE. Pour cette raison, le projet LIFE INVASAQUA a développé une vaste base de données des EEE dans les systèmes d’eau douce et estuariens en Espagne et au Portugal, qui est déjà accessible au public sur la plateforme Ibermis.

Ce système d’information en ligne est destiné à aider les décideurs politiques et les scientifiques dans leur travail de gestion des EEE. En outre, les données collectées par la plateforme alimenteront le système européen de notification des espèces exotiques envahissantes.

De même, le projet a dressé une « liste noire » des espèces exotiques envahissantes les plus dangereuses ainsi qu’une liste d’espèces indigènes en voie de disparition, allant de menacées à menacées d’extinction. Il a été découvert qu’une partie importante des EEE entrant dans la péninsule ibérique provenait du commerce illégal. L’un des principaux objectifs du projet LIFE INVASAQUA est de sensibiliser les principales parties prenantes et le grand public aux EEE. En ce sens, plusieurs campagnes de communication et de formation, impliquant des associations de pêcheurs, des propriétaires d’entreprises et d’autres groupes concernés, ont été menées dans le but d’exploiter le potentiel de la science citoyenne pour faire face à cette menace.

 

EICAT : un outil décisif dans la gestion des EEE

L’UICN a développé une norme mondiale pour mesurer la gravité des impacts environnementaux causés par les EEE appelée EICAT (Environmental Impact Classification for Alien Taxa). Le projet LIFE INVASAQUA a fourni à l’UICN une excellente occasion de mettre en œuvre la méthodologie EICAT en Espagne et au Portugal.

Les catégories et critères de l’EICAT fournissent une méthode simple, objective et transparente pour classer les espèces exotiques dans l’une des huit catégories, en fonction de la gravité de leur impact sur l’environnement.

 

Source de l’article : How can we shift public perception of Invasive Alien Species? A collaborative conference with experiences from the Euro-Mediterranean region – Story | IUCN
Illustration de couverture : © Kevin Smith, IUCN

LIFE INVASAQUA (LIFE17 GIE/ES/000515), financé par le programme européen LIFE, est coordonné par l’Université de Murcie avec la participation de 8 partenaires supplémentaires : EFEverde (Agencia EFE), Union Internationale pour la Conservation de la Nature – Centre de Coopération Méditerranéenne , Musée national des sciences naturelles-Centre supérieur de recherche scientifique (MNCN-CSIC), Société ibérique d’ichtyologie (SIBIC), Université de Navarre, Université de Saint-Jacques-de-Compostelle, Université d’Évora et Associaçao Portuguesa de Educaçao Ambiental (ASPEA).

Recent Posts
Contact us

For any information, do not hesitate to contact us. We will come back to you as soon as possible. The IAS resource center implementation team.

Not readable? Change text. captcha txt
0
X