Ressources

Pas de retour d’expérience de gestion disponible actuellement

Streftaris N., Zenetos A. 2006. Alien Marine Species in the Mediterranean – the 100 ‘Worst Invasives’ and their impact. Mediterranean Marine Science 7: 87–118.

Bilecenoglu M., Kaya M., Akalin S. 2006. Range expansion of silverstripe blaasop, Lagocephalus sceleratus (Gmelin, 1789), to the northern Aegean Sea. Aquatic Invasions 1: 289-291.

Torcu Koç H., Erdoğan Z., Üstün F. 2011. Occurence of the Lessepsian migrant, Lagocephalus sceleratus (Gmelin 1789) (Osteichtyes: Tetraodontidae), in İskenderun Bay (north-eastern Mediterranean, Turkey). Journal of Applied Ichthyology 27: 148-149.

Otero M., Cebrian E., Francour P., Galil B., Savini D. 2013. Surveillance des espèces envahissantes marines dans les aires marines protégées (AMP) méditerranéennes : guide pratique et stratégique à l’attention des gestionnaires. UICN. 136 pages.

EastMed. 2010. Report of the Sub-Regional Technical meeting on the Lessepsian migration and its impact on Eastern Mediterranean fishery. GCP/INT/041/EC – GRE – ITA/TD-04. Scientific and Institutional Cooperation to Support Responsible Fisheries in the Eastern Mediterranean, Athens.

 

Espèce non réglementée.

CITATION

OFB & UICN France. 2021. Lagocephalus sceleratus. Base d’information sur les espèces exotiques envahissantes. Centre de ressources Espèces exotiques envahissantes. UICN France et Office français de la biodiversité.

UGS : Lagocephalus sceleratus Catégories : , Étiquette :

Lagocephalus sceleratus

Noms communs : Ballon à bande argentée, Poisson globe
Catégorie : FAUNE
Famille : Tetradontidae
Milieu : Habitats côtiers (fonds sableux, prairie sous-marine, fonds rocheux)
Origine géographique : Mer rouge, régions tropicales et subtropicales Indopacifiques
Nom anglais : Silver-cheeked toadfish
Auteur : Gmelin, 1789
Introduction en France : Métropole

MODALITÉS DE GESTION
L’espèce ne fait pas l’objet de mesures de gestion particulières.

MODALITÉS D’INTRODUCTION EN FRANCE ET IMPACTS DOCUMENTÉS
Ce poisson a été signalé en mer Méditerranée en 2003 (poisson lessepsien). En France, il a été pêché pour la première fois à Gruissan (Aude) en 2014.

Lagocephalus sceleratus présente de fortes densités en mer Méditerranée. Il est ainsi classé parmi les 10 espèces les plus dominantes en biomasse en Grèce (Streftaris et Zenetos, 2006) et serait l’espèce de poissons la plus dominante en Turquie (Bilecenoglu et al., 2006 ; Torcu Koç et al., 2011). Lagocephalus sceleratus est un prédateur de crustacés, poissons, et mollusques dont des espèces économiquement importantes (pieuvre et seiche).

Cette espèce fait partie de la liste noire des espèces envahissantes en milieu marin (UICN) dans son aire d’introduction en mer Méditerranée (Otero et al., 2013). Il est considéré comme invasif dans le bassin méditerranéen à cause de sa croissance isométrique, son âge précoce au moment de sa première reproduction (2 ans), son comportement alimentaire hautement adapté, son intelligence et l’absence de compétiteurs (EastMed, 2010).

Comme son cousin le fugu, L. sceleratus contient des tétrodotoxines, pouvant entrainer de graves intoxications alimentaires lorsque les poissons sont mal préparés et consommés. Même la cuisson ne détruit pas les tétrodotoxines. Il faut également éviter de le mélanger aux autres prises de pêche, qu’il peut contaminer. Sa commercialisation et consommation sont interdites en Méditerranée.

Répartitions :
En France
Dans le monde

Contributions :  Cette fiche a été réalisée en collaboration avec l’UMS PatriNat dans le cadre de la Directive-cadre Stratégie pour le milieu marin – Anne Lizé, relecture par Cécile Massé (UMS PatriNat)

Date de rédaction : 16/03/2021, version 1

Contacter le Centre de ressources EEE

Pour toute information, n'hésitez pas à nous contacter. Vous reviendrons vers vous le plus rapidement possible. Cordialement, l'équipe de mise en oeuvre du Centre de ressources EEE.

Not readable? Change text. captcha txt
0
X