La jussie progresse toujours en Sologne

 In Actualités

La présence de jussie est observée depuis plusieurs années au cœur de la Sologne des étangs, reconnue pour son patrimoine naturel d’intérêt européen par la désignation d’une Zone de protection spéciale (ZPS) pour les oiseaux (réseau Natura 2000). Sa prolifération y semblait restreinte mais l’observation récente de colonisations dans de nouveaux étangs peut faire craindre un développement futur plus important. Pour tenter de mieux caractériser ce développement, le pôle “Étangs continentaux” de l’Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS) (voir encadré ci-dessous) a décidé réaliser un suivi « flash [1]» sur la jussie en juillet 2018. Ce suivi a pu être complété par les connaissances de la Fédération des chasseurs du Loir-et-Cher (FDC41) et du Centre national de la propriété forestière (CNPF), animateur Natura 2000 Sologne.

[1] Méthode de surveillance qui consiste à parcourir plus d’une centaine d’étangs sur une courte période en suivant des indicateurs ciblés pour caractériser de manière simple l’état écologique d’une grande zone d’étangs.

La carte produite (voir ci-dessous) montre que la jussie est désormais présente sur une trentaine d’étangs, contre seulement une dizaine en 2015. Cependant, cette progression semble encore principalement cantonnée à quelques chaînes d’étangs. Les importantes inondations printanières de 2016 ne sont probablement pas étrangères à cette brusque expansion mais d’autres causes moins exceptionnelles peuvent aussi être invoquées ponctuellement : transport par des engins de chantier, vidanges mal maîtrisées, etc.

Carte de répartition des étangs colonisés par la jussie en Sologne en 2018 © ONCFS

Les données sources ayant permis cet état des lieux ne sont pas exhaustives. Propriétaires et gestionnaires, n’hésitez pas à faire remonter vos connaissances sur la présence de la jussie et les actions de gestion entreprises en Sologne : contactez Sylvain RICHIER, ONCFS Pôle Étangs continentaux : sylvain.richier@oncfs.gouv.fr

L’ONCFS adresse ses remerciements aux observateurs et aux propriétaires et gestionnaires partenaires du pôle Etangs continentaux

Le Pôle Étangs continentaux de l’Office national de la chasse et de la faune sauvage

Le pôle « Étangs continentaux » de l’ONCFS s’intéresse aux étangs des grandes régions piscicoles françaises (Dombes, Sologne, Brenne, Forez, Bresse, Champagne humide, etc.) en raison de leur importance majeure pour l’accueil des oiseaux d’eau et plus généralement pour leur rôle de réservoir de biodiversité. Son objectif est d’établir par la recherche et l’expérimentation, en collaboration avec les gestionnaires, des références techniques sur la gestion des étangs (génie écologique, gestion piscicole, etc.) favorable à la faune et à la flore. Celles-ci ont ensuite vocation à être transférées au plus près des acteurs de la gestion et intégrés dans les politiques publiques. Pour cela, le pôle dispose de plusieurs outils complémentaires (monitorings, études, diagnostics, opérations expérimentales) utilisant les mêmes indicateurs de qualité de l’écosystème. Les acteurs locaux sont associés à la mise en œuvre de ces outils, afin de définir ensemble des modèles permettant de maintenir l’équilibre entre les activités humaines (pisciculture, chasse et agriculture) et la préservation de l’écosystème. La Délégation Centre-Val de Loire & Ile de France anime ce réseau d’acteurs sous la responsabilité scientifique de l’équipe « Habitat-zones humides » de la direction de la recherche et de l’expertise.

Cet article est également disponible en : Anglais

Contacter le Centre de ressources EEE

Pour toute information, n'hésitez pas à nous contacter. Vous reviendrons vers vous le plus rapidement possible. Cordialement, l'équipe de mise en oeuvre du Centre de ressources EEE.

Not readable? Change text. captcha txt
0
X